Cette montre Patek Philippe devient la plus chère jamais vendue en ligne

Hier, la maison d’enchères Christie’s a adjugé en ligne pour 5,3 millions d’euros une sublime création horlogère Patek Philippe. Elle devient ainsi la montre la plus chère jamais vendue sur internet. 

 

La très célèbre Maison d’enchères américaine Christie’s vient de dépasser un nouveau record de vente. La Sky Moon Tourbillon, un bijou de complication horlogère signée Patek Philippe, a été vendue pour 5 ,3 millions d’euros. Un record pour une vente en ligne. Ce montant représente à lui seul deux tiers des bénéfices de ces enchères, baptisées Watches Online : Top of the Time, qui ont comptabilisé au total 7,8 millions d’euros.

 

Ces enchères à distance et virtuelles, organisées depuis Hong Kong, ont réuni des enchérisseurs de 48 pays différents, passionnés d’horlogerie et collectionneurs de garde-temps.

 

« Les résultats exceptionnels de cette vente démontrent la capacité de la plateforme de vente en ligne de Christie’s à atteindre des prix exceptionnels, tout comme nos ventes live. Il existe toujours un marché extrêmement dynamique pour les montres à travers le monde, comme en témoignent les enchères mondiales acharnées dont cette vente aura été le témoin » affirme Alexandre Bigler, le Vice-Président Montres de Christie’s Asie Pacifique.

 

Ces chiffres démontrent aussi que Hong Kong demeure l’un des centres de gravité mondiaux de l’horlogerie et que ce marché, malgré la crise et l’inflation, reste stable et prospère.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christie’s Asia (@christiesasia)

12 complications

 

La Sky Moon Tourbillon, encore désignée comme la référence 6002G-001 par Patek Philippe, est l’une des plus grandes créations de la Maison horlogère suisse.

 

Cette montre d’exception combine 12 complications avec une esthétique rare et des détails étonnants. Elle est abritée dans un magnifique boîtier en or blanc de 44 mm de diamètre, entièrement conçu à la main et gravé d’ornements en spirale et en relief. Un véritable travail d’orfèvre qui a pris plus de 100 heures aux maîtres artisans de la Maison.

 

Le cadran bleu roi est fabriqué à partir d’un disque en or, toujours décoré par les maîtres artisans de la marque genevoise. Le fond est orné d’un motif végétal, évoquant des feuilles, dans une couleur turquoise plus intense. Le premier cadran indique les heures et les minutes, les mois à 3 heures, les phases de lune à 6 heures, les jours de la semaine à 9 heures et les années bissextiles à 12h . Le deuxième affiche les fonctions astronomiques avec une carte stellaire du ciel boréal.

 

 

Après l’esthétique, la technique. Les complications de ce garde-temps d’excellence incluent une répétition minutes avec deux timbres (ndlr : de petites clochettes frappées par un marteau) et un tourbillon.

 

Le boîtier quant à lui intègre deux couronnes, les petites vis placées généralement à gauche du cadran. La couronne inférieure permet le remontage et le réglage des aiguilles des heures et des minutes, et la plus haute, le réglage des aiguilles sidérales, du paysage étoilé et de l’orbite de la lune.

 

Collectionneur, astronome et…rêveur, il faut avoir un profil particulier et…les moyens pour pouvoir arborer ce véritable bijou au poignet.

 

Répétition minutes

 

D’abord tombé dans l’oubli puis remis au goût du jour par le patron de Patek Philippe, la montre-bracelet à répétition minutes fait son come-back dans les années 90, avant de devenir incontournable. Cette technique horlogère est, rappelons-le, un mécanisme qui sonne l’heure à la demande, lorsqu’on active un poussoir ou un verrou.

 

Depuis, Patek Philippe a toujours inclus cette complication horlogère dans sa production régulière. Environ 200 à 300 heures de travail sont nécessaires pour assembler un mouvement à répétition minutes. Et seuls les plus grands maîtres horlogers sont autorisés à entreprendre cette tâche. Le tout justifie ses prix élevés.

 

Pour aller encore plus loin dans sa maîtrise de l’alliage et des savoir-faire, la marque genevoise a travaillé en étroite collaboration avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne et de Genève. Des expérimentations ont eu lieu afin de trouver la formule idéale pour un métal qui crée de superbes qualités sonores.

 

Cette Sky Moon Tourbillon combine un savoir-faire unique, une beauté sans pareil et une technicité complexe. On comprend mieux son titre de montre la plus chère jamais vendue en ligne.

 

Lire aussi >HORLOGERIE : LES NOUVEAUTÉS PRÉSENTÉES À LA LVMH WATCH WEEK

Photo à la Une : © Presse

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant