Fashion Awards 2023 : la longue carrière de Valentino Garavani bientôt saluée

Alors que le designer s’apprête à recevoir un prix pour ses réalisations exceptionnelles au Fashion Awards 2023 début décembre, la carrière de Valentino Garavani ne semble pas avoir fini de galvaniser les passionnés de mode. Focus sur un styliste de génie qui, au fil du temps, a érigé sa marque au rang de Maison de luxe iconique.

 

Il est sûrement l’un des créateurs les plus connus d’Italie, et du monde en général. Né en 1932 à Voghera dans le nord-ouest du pays, Valentino Garavani s’installe à Paris à 17 ans où il étudie à l’École de la chambre syndicale de la couture parisienne pendant quelques mois. L’artiste en herbe rejoint la Maison Jean Dessès, très renommée à l’époque, avant d’assister le couturier Guy Laroche.

 

Une rapide montée dans les sphères de la mode

 

Fort de cette expérience, il fonde dès l’âge de 26 ans, à la toute fin des années 50, la Maison Valentino, dirigée par Giancarlo Giammetti. L’iconique rouge Valentino se révèle dès la première ligne, avant que le créateur ne connaisse un succès retentissant à travers sa Collection Blanche en 1968.

Outre son soutien par de nombreuses personnalités, à l’instar d’Audrey Hepburn ou Elizabeth Taylor, Jackie Kennedy lui demandera d’imaginer sa robe pour son mariage avec Aristote Onassis. 

 

 

L’aura Valentino est née, tout comme le célèbre logo V de la marque validée par celles qui faisaient la mode de l’époque.

S’ensuivent des années de développement exponentiel, entre ouvertures de boutiques, diversification dans le parfum, création des tenues pour les athlètes des Jeux Olympiques d’été en 1984 et début dans la Haute Couture en 1989.

 

Le style Valentino : la dolce vita italienne

 

Sensuelle et féminine, la femme Valentino est reconnaissable. Tout au long de sa vie de créations, Valentino Garavani a propulsé le chic à l’italienne de part et d’autre du globe. Le rouge, les fleurs, les broderies complexes, la dentelle, la géométrie, la transparence, l’imprimé animal… La délicate attention apportée à chaque détail pourrait résumer en une phrase le style Valentino.

 

 

Après des décennies de création, le designer se retire de la direction artistique de sa marque à la fin des années 2000. Il est d’ailleurs honoré au sein du documentaire Valentino Garavani The Last Emperor.

Alessandra Facchinetti lui succède pendant un temps avant que Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli ne soient nommés à la tête des collections en 2008. 8 ans plus tard, alors que Maria Grazia Chiuri prend son envol chez Dior, Pierpaolo Piccioli reste seul aux commandes des studios et propulse Valentino dans une nouvelle ère. Le rose Pink PP, ayant récemment créé le buzz sur les réseaux sociaux pendant plusieurs mois, a été imaginé sous son initiative.

La carrière remarquable de Valentino Garavani lui vaudra d’être récompensé le 4 décembre prochain, d’un prix pour ses réalisations exceptionnelles au Fashion Awards 2023, organisé par le British Fashion Council au Royal Albert Hall à Londres.

 

Lire aussi > SARAH JESSICA PARKER SERA LA MAITRESSE DE CÉRÉMONIE DES CFDA FASHION AWARDS 2023

Photo à la Une : Affiche du documentaire Valentino Garavani The Last Emperor © Acolyte Films

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant