Routes des vins : 5 itinéraires d’exception pour découvrir les vignobles français

Cet été, que diriez-vous de faire le tour de France des vins? De la Corse à la Provence, en passant par l’Occitanie, à pied, en voiture ou à vélo, découvrez ce patrimoine et ces paysages, entre dégustation et promenade gourmande.

 

Grands vins en Bourgogne

 

Notre visite commence par la Bourgogne, entre Beaune et Dijon. Du berceau du Chablis dans l’Yonne au Mâconnais, le territoire des vins de Bourgogne ne représente que 3% du vignoble français, mais sa centaine d’appellations d’origine contrôlée (AOC) dont plus d’un tiers de grands crus, en fait un terreau fertile pour les grands vins!

Parmi les six itinéraires à parcourir en voiture, mais aussi à vélo, en bateau ou en montgolfière, la route des grands crus de Bourgogne est la plus recherchée avec ses rangées de vignes parsemées de murets et de clos de pierre sèche décrivant 1247 “climats”, ces micro-terroirs classés par l’Unesco. En somme, le parcours idéal pour se familiariser avec les nectars les plus emblématiques, de Gevrey-Chambertin, au château de Clos de Vougeot, gardien de la mémoire des moines vignerons.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vins de Bourgogne (@vinsdebourgogne)

La voie royale dans le Val de Loire

 

800 kilomètres composent la plus longue route des vins dans le Val de Loire. Etendue de l’embouchure de la Loire au coeur du Berry, cette route compte pas moins de 51 appellations entre Nantes, le royaume du Muscadet, la Touraine avec des AOC Chinon et Bourgeuil ou encore la Sologne et le Sancerrois.

 

Cette route garantit toutes sortes d’expériences: balades à vélo, à pied, en gabare ou en trottinette électrique entre berges sauvages peuplées d’oiseaux, caves troglodytiques creusées dans le tuffeau propices aux visites sensorielles, jardins à la française et châteaux de légende. A Chenonceau, les dégustations sous les étoiles rythment les soirs d’été, et à Chambord, on écoute la vigne pousser : 14 hectares ont été replantés en agriculture biologique avec cinq cépages dont le romorantin, introduit par François 1er au XVIe siècle.

 

Insolite en Occitanie

 

Composée de 260 000 hectares (et 36% des parcelles bio du vignoble français) regroupant 87 appellations dont 51 AOP, la vigne façonne l’Occitanie. Les routes des vins déclinent une incroyable variété de saveurs à explorer, avec des vins du Sud-Ouest aux crus gorgés de soleil du Languedoc et du Roussillon. On peut découvrir les vignes en terrasse du vignoble de Banyuls, dans l’Hérault, assister à une dégustation de vins du Languedoc, tous bio, sur le toit de l’abbaye de Valmagne, l’une des plus belles d’Occitanie, ou encore profiter d’une visite prestige de la seule vigne de France classée monument historique dans le Gers.

 

La terre du Rosé

 

Quand on pense aux vins de Provence, on songe tout de suite au vin rosé, que l’on déguste bien frais : avec 150 millions de bouteilles par an, la région est le premier producteur français de vin rosé AOC. Mais la Provence offre une panoplie complète de vins, des bords de la Méditerranée à la Provence verte. A Cassis, entre deux balades en kayak ou en voilier dans les calanques, on s’initie aux vins blancs de Provence, très fruités, avec l’AOC Cassis. Entre Saint-Tropez et Hyères, on s’immerge dans les vignobles des Côtes-de-Provence La Londe, qui se déclinent en rosés et en rouges.

 

Tradition en Corse

 

En Corse, le vignoble était présent bien avant les Grecs. L’île de beauté bénéficie d’un climat doux avec des influences montagnardes et un bel ensoleillement annuel et la partie de l’île montagneuse possède un microclimat différent dans chaque vallée, ce qui offre une palette de sols parfaite pour la croissance de la vigne. On y retrouve des vignobles en terrasses au cap Corse, à sillonner à cheval ou le temps d’une rando-apéro au coucher du soleil, des vignes perchées vers Bastia où l’on s’initie aux vins insulaires ou encore sur les collines de Patrimonio, le plus réputé à base de niellucciu.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vins de Corse (@vinsdecorse)

 

Lire aussi > LE ROSÉ : SA SUCCESS STORY, DE L’APÉRITIF AU VIN DE TABLE RECONNU

 

Photo à la Une : © Domaine Saparale

Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant