Vous lisez en ce moment
On vous explique la différence entre un « Palace » et un hôtel « 5 étoiles »

On vous explique la différence entre un « Palace » et un hôtel « 5 étoiles »

Dans l’hôtellerie de luxe en France, seuls quelques hôtels cinq étoiles peuvent aspirer à bénéficier de la distinction Palace, gage d’une qualité de service inégalable. On vous explique comment certains établissements ont pu obtenir le précieux Sesam.

 

La catégorie « 5 étoiles » et la distinction Palace n’existaient pas jusqu’à la loi du 22 juillet 2009, date à laquelle une réforme du classement hôtelier a été mise en œuvre. En effet, cette réforme portait sur deux grands thèmes : La modernisation des critères de classement et la refonte de la procédure permettant d’obtenir les « nouvelles étoiles ».

 

Les hôtels cinq étoiles sont nés à l’occasion de cette réforme, ils constituent une figure de proue pour l’hôtellerie française. Toutefois, parmi les hôtels cinq étoiles, une poignée d’entre eux se doit d’être distinguée pour ses caractéristiques exceptionnelles. C’est pourquoi la distinction Palace a été créée à l’occasion de cette réforme.

 

« La distinction palace doit permettre de valoriser ces établissements sur la scène internationale vis-à-vis d’une offre concurrente de plus en plus importante. Plus globalement, elle doit contribuer au rayonnement de la culture française et à l’attractivité de la destination France » , explique Atout France, l’Agence de développement touristique de la France, chargée du classement des hôtels de tourisme.

 

Four Seasons Hotel George V, Le Cinq / © Four Seasons

Quels sont les critères pour qu’un hôtel cinq étoiles soit distingué Palace ?

 

Tout d’abord, la distinction Palace est exclusivement réservée à des hôtels cinq étoiles offrant les plus hauts niveaux de prestation à leur clientèle.

 

Elle est attribuée à un hôtel pour une durée de cinq ans, et pour cela, deux phases sont nécessaires : une première phase d’instruction et une deuxième phase d’analyse par une commission.

 

Tout d’abord, la phase d’instruction repose sur des critères d’éligibilité objectifs issus du classement de la catégorie cinq étoiles comme l’existence d’un espace de remise en forme, d’un spa, une équipe polyglotte, un service de conciergerie et bien d’autres, qui deviennent dès lors obligatoires. Cependant, l’obtention de tous ces critères ne suffit pas pour être admis.

 

Cheval Blanc Courchevel /© LVMH

 

En effet, s’ajoutent à ces centaines de critères objectifs, des critères plus subjectifs qui seront observés par une commission, composée de personnalités qualifiées, lors de la seconde phase dite d’analyse : la localisation, l’esthétique, l’histoire des lieux, la personnalité de l’établissement, l’implication des équipes dans la recherche de l’excellence, le restaurant gastronomique, la politique de respect de l’environnement

 

Le Château de la Messardière, Saint Tropez / © Airelles

 

Voir aussi

Et pour cause, l’histoire de l’établissement joue un rôle primordial dans la décision du jury qui estime qu’un Palace doit avoir sa part de mythe dans l’inconscient collectif.

 

Aujourd’hui, parmi les 300 hôtels cinq étoiles, seuls 31 établissements possèdent la distinction Palace en France dont treize Palaces parisiens, six dans les Alpes, neuf sur la Côte d’Azur, trois dans le sud-ouest et un dans les Caraïbes.

 

Ainsi le Cheval Blanc (Courchevel), le Four Seasons Hotel George V (Paris), le Château de la Messardière (Saint Tropez), ou l’Hôtel du Palais (Biarritz), figurent parmi ceux qui contribuent au rayonnement international du tourisme en France.

 

 

Lire aussi > LE CHÂTEAU DE BARONVILLE, COQUELUCHE DES CÉLÉBRITÉS ET DES MARQUES DE LUXE

 

Photo à la Une : © Le Meurice

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED