Vous lisez en ce moment
Retour sur les nombreuses et prestigieuses collaborations de Jean Imbert

Retour sur les nombreuses et prestigieuses collaborations de Jean Imbert

Révélé par l’émission culinaire Top Chef diffusé sur M6 en 2012, Jean Imbert a depuis ses 18 ans la cuisine dans la peau, et ne cesse d’épater nos papilles. Retour sur les multiples et illustres collaborations et projets de Jean Imbert, de l’ouverture de son premier restaurant du 16ème arrondissement de Paris à sa récente nomination à la tête du Plaza Athénée.

 

Fort de sa popularité en France et Outre-Atlantique, le chef français a été nommé Chef de l’Année en 2019 par le magazine GQ. Ceci est le résultat de plusieurs et longues années passées dans les cuisines, à peaufiner et perfectionner son amour pour celle-ci.

 

Dès l’âge de 18 ans, en 1999, il entre à l’Institut Bocuse, l’école hôtelière notamment spécialisée dans la restauration gastronomique et les arts culinaires. Cinq années plus tard, il ouvre son premier restaurant situé dans le 16ème arrondissement : L’Acajou. C’est à partir de ce moment-là que Jean Imbert débutera sa longue et passionnante carrière dans la cuisine gastronomique. De plus, c’est également grâce à ce restaurant que sa carrière outre-Atlantique débute.

 

Lors de la venue de grandes célébrités – notamment américaines – à Paris, L’Acajou était le restaurant de référence. La liste des stars mondiales ayant côtoyé le restaurant de Jean Imbert se trouve être plutôt longue. Robert De Niro, Johnny Hallyday, Kristen Stewart, Justin Timberlake, Al Pacino, mais aussi Madonna, Jennifer Lawrence ou bien encore son ami Pharell Williams y ont tous dégusté ses plats.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean (@jeanimbert)

 

Plusieurs années plus tard, il s’est notamment retrouvé en 2018 à cuisiner dans les coulisses du Stade de France pour le concert de Beyoncé et Jay-z.

 

2018 continue d’être l’année de toutes les folies pour le Chef Imbert. Profitant de son succès, c’est loin de la capitale française, à New York et Miami, aux États-Unis, que le chef français a décidé de poser ses valises. Même si, après seulement un mois d’ouverture, son restaurant Encore, situé à New-York, a été contraint de fermer ses portes, il reste mémorable dans la carrière du chef, étant son second restaurant ouvert en dehors du Vieux-Continent.

 

Les premier pas du chef fait aux États-Unis a été couronné par l’ouverture du restaurant Swan and Bar Bevy, situé à Miami. Ouvert en novembre de la même année, il est issu d’une collaboration avec le chanteur et ami, Pharell Williams et le photographe David Grutman. D’un style Art Déco et en forme de fer à cheval, il est possible d’y déguster une cuisine venue du monde entier. En passant des spaghettis au caviar, au carpaccio de betteraves fumé, sans oublier la soupe à la tomate riccota et concombre et burrata servie avec des figues fraîches, la richesse de la carte de ce restaurant – toujours en activité – a de quoi en ravir plus d’un.

 

L’intérieur du restaurant Swan and Bar Bevy

 

Cependant, peu de temps après, c’est une page qui se tourne dans la carrière de Jean Imbert. Un an plus tard, en 2019, après 11 ans d’ouverture, L’Acajou a fermé ses portes. Cependant, si l’on pouvait croire à une fermeture définitive, ce n’était que pour au final rouvrir un second restaurant à la même adresse, baptisé Mamie.

 

De son nom plutôt explicite, on comprend que ce restaurant sera animé par Jean Imbert lui-même, accompagné de sa grand-mère, Nicole. À l’occasion de son ouverture en février 2019, il en avait fait l’annonce sur Instagram, prononçant ces quelques mots : « J’ouvre un restaurant avec ma grand-mère dans 4 semaines. […] Une évidence, un rêve d’enfant, repartir de zéro et ouvrir un resto avec Mamie! Elle est la raison pour laquelle j’ai toujours voulu faire ce métier et c’est le sens que je veux donner à ma vie qui soi-disant se passe entre les stars et les Usa mais qui n’a plus aucune saveur sans mes racines » .

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean (@jeanimbert)

 

Le menu de ce restaurant avait donc été concocté avec sa mamie, alors âgée de 92 ans. Entre la soupe de potiron, les salsifis rôtis, sans oublier les œufs à la neige ou le clafoutis, cette carte n’a cessé elle non plus de ravir les papilles de ses clients. Malgré son décès début 2021, sa cuisine a, elle, poursuivi son chemin et continue toujours de charmer les curieux de la fameuse « cuisine de grand-mère » .

 

L’année 2020 passant, c’est le retour d’un nouveau et énième projet pour Jean Imbert. Toujours accompagné de son fidèle ami Pharell Williams, il ouvre en juin 2020 le restaurant ToShare, situé à Saint-Tropez, dans le sud de la France. Les plats allant de 12 à 47€, vous pourrez y déguster entre autres une salade romaine à tremper dans « une sauce secrète », un trompe-l’œil en forme d’avocat mais également du « shabu shabu »,un plat réalisé avec du bar de ligne et de l’artichaut. Glaces, « cookie à la cuillère » ou encore fraises fraîches viennent compléter la carte des douceurs. Un deuxième restaurant ToShare ouvrira également ses portes, cette fois-ci à Ibiza, en Espagne, durant l’été 2021. Situé sur la crique paradisiaque et secrète Cala Molì, ce dernier devrait servir des spécialités ibériques.

 

Voir aussi

Jean Imbert et Pharrell Williams ouvrent un restaurant à Saint-Tropez Jean Imbert sur la terrasse du restaurant To Share à Saint-Tropez.
Jean Imbert sur la terrasse du restaurant ToShare, à Saint-Tropez

 

Jean Imbert ne s’est toujours pas arrêté là. Plus récemment, fin 2020 et au cours de l’année 2021, il a entamé plusieurs collaborations avec la maison de luxe Dior. Après le menu du réveillon du nouvel an 2021 imaginé par Jean Imbert, Cédric Grolet, et Dior, ainsi que celui de la Saint-Valentin imaginé par Mamie et Jean x Dior, qui étaient tous deux livrables à domicile, c’est cette fois-ci un restaurant haut de gamme Dior qui s’ouvre. Situé Avenue Montaigne à Paris, au cœur du Triangle d’Or, Jean Imbert en sera le chef. Le restaurant reflétera donc l’histoire de la maison, de sa fondation à aujourd’hui, et se transposera dans l’assiette. Au menu : un mélange entre futurisme et patrimoine culturel.

 

Enfin, l’ultime collaboration en date pour Jean Imbert a fait l’objet de rumeurs avant de se confirmer. Après le départ du chef multi-étoilé Alain Ducasse du Plaza Athénée, c’est Jean Imbert qui le succède à la tête des cuisines du palace, également situé Avenue Montaigne. Ce dernier sera donc aux commandes des six points de restauration de l’hôtel, à savoir la Table Gastronomique, la Cour Jardin, la Galerie, le Relais Plaza, la terrasse Montaigne ainsi que le Bar.

 

 

Il est certain que l’aventure de Jean Imbert au Plaza Athénée ne sera pas la dernière, et nous avons déjà hâte de découvrir laquelle s’ajoutera à la longue liste du livre des collaborations et projets du chef…

 

 

Lire aussi > FRANÇOIS PERRET OUVRE SA PROPRE PÂTISSERIE À PARIS : LE RITZ COMPTOIR

 

Photo à la Une : © Boby

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut