Vous lisez en ce moment
Bicentenaire de la mort de Napoléon : l’héritage de l’empereur dans le luxe

Bicentenaire de la mort de Napoléon : l’héritage de l’empereur dans le luxe

Le 5 mai 2021 marque le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte. Autant adulé que détesté, ce célèbre conquérant a influencé l’histoire de France comme peu l’on fait. L’occasion de pouvoir revenir sur son parcours et sur l’héritage napoléonien laissé au pays et plus particulièrement à l’industrie du luxe.

 

Napoléon Bonaparte, né le 15 août 1769 à Ajaccio et décédé en exil, sur l’île de Sainte-Hélène, le 5 mai 1821, reste connu comme le premier Empereur des français, pendant une première période du 18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars au 22 juin 1815.

 

Il reste à l’origine d’une nouvelle ère, notamment dans le secteur du luxe et de la mode. Napoléon 1er arrive au pouvoir en 1796 après la révolution française, signant également l’abolition de la monarchie absolue. La révolution française représente un coup d’arrêt pour le milieu du luxe mais ce dernier repart très rapidement à la hausse.

 

Une fois arrivé au pouvoir, il souhaite rétablir l’état de la France pré-révolution. Aidé de sa première femme Joséphine de Beauharnais, la France doit regagner son titre de numéro 1 du luxe.

 

Début XIXème siècle, le peuple assiste à l’apparition des premières revues, améliorant les journaux de modes qui s’étaient installés en 1785, comme « Le Cabinet des Modes » ou « Le Journal des Demoiselles » qui mettaient en avant des tenues liés à la cour.

 

On vit également l’arrivée de la première couturière officielle, liée à une Maison Royale, Rose Bertin. Cette marchande de mode change radicalement de vie quand la Reine Marie-Antoinette, fait d’elle sa « Ministre des modes ». Rose Bertin va alors considérablement influencer et fonder les origines de la haute-couture.

 

Voir aussi

© Château de Versailles

 

Les créations de maison vont alors se multiplier : on assiste en 1802 à l’arrivée du traiteur Dalloyau, entreprise française renommée du domaine de la gastronomie et de la pâtisserie. En 1830, la célèbre maison de cristallerie Christofle, est créée. Quelques années plus tard, c’est la prestigieuse maison au packaging orange Hermès qui ouvre ses portes en 1837. La création de ces maisons donnera à la France, et plus spécialement Paris, une réputation inégalable en terme de savoir-faire et de luxe, et ce jusqu’à aujourd’hui.

 

Lire aussi > [LUXUS+ MAGAZINE] DESTINATION HENNESSY : 250 ANS DE SAVOIR-FAIRE DANS LA VILLE DE COGNAC

 

Photo à la Une : © Presse

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut