Vous lisez en ce moment
Hommage à l’artiste contemporain Christian Boltanski

Hommage à l’artiste contemporain Christian Boltanski

Sculpteur, cinéaste, écrivain, photographe… Christian Boltanski s’est éteint ce mercredi 14 juillet 2021 à l’âge de 76 ans.

 

L’artiste plasticien Christian Boltanski est mort hier, à l’âge de 76 ans. Il est reconnu comme l’un des principaux artistes contemporains français

 

Christian Boltanski est né le 6 septembre 1944, à Paris. L’artiste était connu pour ses installations grandeur nature, et l’ensemble de ses œuvres qui vont des sculptures jusqu’à la conception de films. Des films, dans lesquels Boltanski a souvent mis son frère à l’honneur. On retrouve Jean-Elie dans l’Homme qui tousse en 1969, ou encore l’Homme qui lèche la même année. 

 

PARIS, FRANCE – MAY 06: Artist Christian Boltanski poses in front of a Work of Max Ernst « The Great Forest » during the « Prehistoire, une enigme moderne » : Exhibition at Centre Pompidou on May 06, 2019 in Paris, France. (Photo by Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images)

 

L’artiste était aussi écrivain. Son premier livre, Recherche et présentation de tout ce qui reste de mon enfance, est lui aussi paru en 1969. À travers cet ouvrage, Boltanski témoigne d’une quête vouée à l’échec. Un sentiment retrouvé dans les Dix portraits photographiques de Boltanski, regroupant des images de jeunes enfants dont l’identité est inconnue, rangées en fonction de l’âge qu’ils semblent avoir. 

 

L’année d’après, l’artiste expose au Musée d’art moderne à Paris, puis enchaîne les expositions, comme au Grand Palais en 1972 avec Douze ans d’art contemporain en France.

 

Toujours en 1972, Christian Boltanski va présenter une œuvre qui deviendra plus tard l’une de ses marques de fabrique : l’Album des photographies de la famille D, 1944-1954. On retrouve des archives familiales sur une période de dix ans, données par son ami Michel Durand-Dessert. Une manière de revivre une enfance et des souvenirs qu’il n’a pas eu. 

 

 

Durant un demi siècle, l’artiste a présenté de nombreuses expositions partout dans le monde, comme en Tasmanie, en Patagonie ou encore dans le désert chilien. 

 

Voir aussi

 

Ce qu’on retiendra de Christian Boltanski, c’est sa capacité à s’accaparer les espaces. Grâce à des objets du quotidien et parfaitement ordinaire, il a réussi à composer des structures hors du commun. Comme par exemple avec des piles de vêtements ou des boîtes de conserve rouillées. 

 

 

Lire aussi > L’EXPOSITION DE LA PHOTOGRAPHE CLARA MARTINEZ THEDY DÉBARQUE À CANNES

 

 

Photo à la Une : © Didier Plowy 2010 / Didier Plowy

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut