CES 2024 : les innovations high-tech à ne pas rater

Le CES de Las Vegas présente à nouveau, du 9 au 12 janvier, les innovations technologiques destinées au grand public tous secteurs confondus. Vedette de cette édition 2024 : l’Intelligence Artificielle (IA) propulse les projets dans une nouvelle ère de développement, que ce soit pour le transport, la santé ou la réalité augmentée.

 

L’édition 2024 du Consumer Electronic Show (CES) revient à Las Vegas du 9 au 12 janvier avec ses 3500 exposants. Organisé par la Consumer Technology Association (Association des technologies grand public), l’événement permet aux grands groupes et aux start-up de présenter leurs nouveaux produits et innovations high-tech.

 

L’Intelligence Artificielle infiltre le secteur de la Santé

 

Dans le secteur de la santé, plusieurs innovations sont ainsi présentées lors du CES 2024. Le boîtier BeamO, de l’entreprise française Withings, permet de faire un bilan santé chez soi. Grâce à ses capteurs, il peut mesurer la fréquence cardiaque, le taux d’oxygénation du sang et la température corporelle à partir de l’artère temporale avec une nouvelle technologie plus précise que les anciennes versions. BeamO propose aussi un stéthoscope digital utilisant les ondes sonores acoustiques de la poitrine et du dos qui pourront être directement transmises en direct au médecin lors d’une téléconsultation. Le produit sera disponible en juin 2024 pour 249,95 €.

 

BeamO - Bilan santé maison
Photo prise par Arnaud Gelineau pour Frandroid

 

Glidance expose Glide, un robot remplaçant les chiens guides pour les personnes aveugles. Les capteurs analysent la scène et le robot peut décrire l’environnement par des indications vocales à son utilisateur grâce à l’intelligence artificielle. 

 

Le robot Glide de Glidance pour accompagner les personnes malvoyantes.
Le robot Glide pour accompagner les personnes malvoyantes – Image de Glidance

 

Des taxis volants pour 2028

 

Hyundai dévoile son prototype de taxi volant, le S-A2 conçu par sa filiale Supernal. Il s’agit d’un eVOLT, un véhicule électrique à décollage et atterrissage vertical permettant ainsi de résoudre le problème de circulation dans les zones urbaines. Son autonomie permettrait d’accueillir quatre passagers en plus du pilote sur des trajets allant de 40 à 65km à 190km/h. Son fonctionnement n’émettrait pas plus de 65  décibels lors de l’atterrissage et du décollage. Hyundai espère proposer une version de série pour 2028. 

 

Les taxis volants électriques de Hyundai au CES 2024
Le prototype du S-A2 de Hyundai au CES 2024

 

Réalisme et IA

 

 

Le compagnon Wehead est aussi présenté par la société éponyme à l’occasion du CES. Il est relié à ChatGPT afin de permettre à l’utilisateur de dialoguer directement avec un visage de l’intelligence artificielle, affiché sur un écran. Ce dernier,  personnalisable, est capable de reproduire des expressions du visage. Il est relié à un petit buste qui est capable de reproduire des mouvements de tête plus ou moins humains. Wehead coûte environ 500 euros, mais il est possible d’en bénéficier gratuitement pendant trois mois en échange de la collecte de vos données audios et vidéos.

 

Holoconnects expose, lui, son Holobox qui rend accessible la technologie holographique avec une boite de 2 mètres de haut et 1,5 de large dotée d’un écran tactile. Il est transportable et fonctionne avec une alimentation simple en électricité. Il suffit d’une vidéo pour que l’hologramme soit généré et projeté à l’intérieur de l’Holobox. Son prix s’élève à 55 000 euros.

 

Holobox de Holoconnects avec Andre Smith le PDG
Le PDG de Holoconnects, Andre Smith, dans l’Holobox – Photo de Sabrina Ortiz pour ZDNET

 

Une chatière sélective

 

Des produits insolites ont également leur place lors du Salon de Las Vegas comme par exemple la trappe intelligente Flappie, disponible pour environ 400 euros. Cette chatière hermétique permet de limiter l’accès à la maison en ne laissant entrer que les animaux possédant une puce connectée. Une petite caméra a été ajoutée pour empêcher les chats d’apporter avec eux leurs trophées de chasse. L’intelligence artificielle refuse l’accès tant que le chat n’a pas laissé tomber le cadavre. Flappie est également utile pour empêcher les animaux sauvages d’infiltrer le domicile tels que les coyotes, les serpents ou même les ratons laveurs. 

 

Simulation d'un chat tenant une proie, tenant d'infiltrer une maison par le Flappie - Photo de Nathan Ingraham pour Engadget
Simulation d’un chat tenant une proie, tenant d’infiltrer une maison par le Flappie – Photo de Nathan Ingraham pour Engadget

 

Lire aussi> LA REVANCHE DE L’IA : COMMENT ELON MUSK VEUT DÉTRÔNER MICROSOFT ET OPEN AI

Photo à la Une ©James Martin/CNET

Curieuse et dynamique, Lhou Lagrange est constamment à la recherche de nouvelles aventures. Elle s’intéresse principalement aux nouvelles technologies, aux sciences sociales et à la géopolitique pour décrypter les tendances sociétales et rester agile. D’une âme polyvalente, elle combine ses connaissances et ses compétences pour servir sa jeune plume.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant