Vous lisez en ce moment
Christie’s: L’incroyable collection Hubert de Givenchy aux enchères

 

 

Christie’s: L’incroyable collection Hubert de Givenchy aux enchères

Si l’on connaît Hubert de Givenchy comme créateur de mode iconique, on connaît moins son amour pour la décoration et les beaux objets. C’était sans compter la vente aux enchères exceptionnelle organisée par Christie’s.

 

Hubert de Givenchy fait ses premiers pas dans la mode chez Jacques Fath, Robert Piguet, Lucien Lelong et Elsa Schiaparelli, avant de présenter sa première collection Haute Couture éponyme en 1952. L’année suivante, il fait la connaissance de l’actrice Audrey Hepburn, qui deviendra sa muse et portera ses tenues, à l’écran comme à la ville. Jackie Kennedy, Bunny (Mme Paul) Mellon qui lui ouvre les yeux à l’art contemporain, ou encore la princesse Grace de Monaco se délectent de ses créations.

 

Le salon vert chez Christie’s © Nina Slavecheva

 

Mais Hubert de Givenchy a une autre passion : collectionner et embellir les demeures. “Il a constamment été animé par des projets d’aménagement de maisons” explique Cécile Verdier, présidente de Christie’s France. “Il a eu beaucoup de lieux dans sa vie, un appartement rue Fabert, un hôtel particulier rue de Grenelle, une maison de campagne dans la région parisienne, un chalet à Megève […] Il a très vite mêlé quelques meubles XVIIIe aux œuvres modernes, collectionnées très tôt. Puis il a diminué sa collection moderne pour se concentrer sur le XVIIIe siècle et cet esprit universel du néoclassicisme.

 

C’est la maison de vente aux enchères Christie’s qui met en ce moment en vente le contenu de sa dernière demeure parisienne, l’hôtel d’Orrouer, construit en 1 732 par Pierre Boscry, et de sa résidence tourangelle, le château du Jonchet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christie’s Paris (@christiesparis)


Plus de 1 200 lots ayant appartenu au couturier sont présentés chez Christie’s, avant dispersion à partir du 14 juin. La galerie Kugel située dans le 7e arrondissement de Paris rend également hommage au créateur.

 

Incarnant la sixième génération de marchands d’art, les frères Kugel et leur père ont accompagné Givenchy pendant plus de cinquante ans. « Il achetait sur un coup de foudre, mais il avait un œil très sûr pour le grand goût français, et nous nous sommes formés à ses côtés », commente Alexis Kugel.

 

Armoire d’architecte d’époque Louis XVI, attribuée à Jean-Henri Riesener, vers 1775 © Christie’s

 

Chez Christie’s, on retrouve le fameux Salon vert comprenant une douzaine de meubles Boulle, qui était situé au premier étage de l’hôtel d’Orrouer. “La plupart des collectionneurs commencent par le Louis XVI, puis l’Empire, et finissent par Boulle, dont les inventions révolutionnaires ont inspiré le XVIIIe siècle” déclare Charles Cator, vice-président de Christie’s International. “Hubert de Givenchy a commencé par Boulle, qui est resté l’une de ses grandes passions. Le Salon vert était la perfection même.” On découvrira entre autres lors de la vente, une bibliothèque basse estampillée Étienne Levasseur, grand interprète de la manière Boulle dans les années 1 780.

Voir aussi

 

Vente « Hubert de Givenchy Collectionneur » par Christie’s du 14 au 17 juin et du 8 au 23 juin pour les ventes en ligne. L’exposition a lieu jusqu’au 15 juin.

 

 

Lire aussi > CHRISTIE’S : THE LONDON EDIT, LA VENTE EXCEPTIONNELLE DE SACS DE LUXE

 

 

Photo à la Une : © Sunset Boulevard/Corbis via Getty Images

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED