Gucci : Sabato De Sarno, l’homme de la situation ?

Le groupe de luxe Kering a annoncé que ce serait Sabato De Sarno qui prendrait les rênes de la direction artistique de sa filiale phare Gucci. Alessandro Michele avait quitté ce poste prestigieux en novembre dernier. Le nouveau créateur a la lourde responsabilité de relancer une Maison en perte de vitesse depuis le covid.

 

C’est la fin du suspens. Depuis que le mystique Alessandro Michele avait quitté en novembre 2022 la direction de la création de la Maison Gucci, toute la planète Fashion attendait son (sa) remplaçant (e) avec impatience.

 

C’est donc Sabato De Sarno qui dirigera le studio de création de Gucci, tout en étant rattaché au PDG de la maison, Marco Bizzari. Il aura pour tâche de « définir et d’exprimer la vision créative de la Maison à travers les collections femme, homme, maroquinerie, accessoires et lifestyle ». Ayant commencé sa carrière chez Prada en 2005 puis passé par Dolce & Gabbana, il avait rejoint en 2009 Valentino, où il a monté les échelons pour devenir directeur de la mode. Le rôle sensible de Sabato De Sarno sera de réveiller la marque italienne emblématique. Il devra ainsi déjà faire ses preuves lors de la Fashion Week en septembre 2023.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @gucci

 

Nouvelle vision

 

Gucci a en effet besoin d’une nouvelle vision créative pour retrouver son charme et rattraper le terrain perdu sur les autres marques de luxe au cours des trois dernières années. De Sarno possède une vaste expérience en prêt-à-porter dans trois grandes maisons de couture italiennes. Mais il était jusqu’ici resté dans l’ombre. La décision de Kering/Gucci de ne pas choisir un célèbre directeur créatif déjà établi semble conforme aux tendances récentes de l’industrie et aux antécédents du groupe. Quand Alessandro Michele avait été nommé chez Gucci, il œuvrait déjà dans le studio de la Maison mais était inconnu du grand public. A l’époque, certains avaient tiqué mais le pari s’est avéré finalement très payant.

 

Alessandro Michele pour Gucci en novembre 2015

 

Depuis ses débuts comme directeur artistique de Gucci en 2015, Alessandro Michele avait marqué les esprits avec son style coloré, excentrique, florales et nova geek, faisant ressortir les thèmes de l’androgynie et de la Renaissance italienne. Les ventes avaient vite connu un essor stratosphérique. Mais après sept ans à ce poste, l’engouement pour son style s’était essoufflé et les investisseurs institutionnels semblaient d’accord sur le fait qu’une nouvelle approche était nécessaire pour relancer la Maison. Après le covid, les ventes de la marque n’avaient en effet pas redémarré avec la même vigueur que celles de ses concurrents. Selon le journal américain Women’s Wear Daily, il avait été demandé à Alessandro Michele d’opérer un changement créatif pour relancer la marque. Des attentes qui n’ont pas été comblées, ont fait monter le ton entre François-Henri Pinault, le PDG de Kering, et le créateur, aboutissant au départ de ce dernier.

 

Le 15 février prochain, le groupe Kering publiera ses résultats 2022.

 

Lire aussi >ALESSANDRO MICHELE : SEPT ANS DE CRÉATION STRATOSPHÉRIQUE POUR GUCCI

 

Photo à la Une : ©Gucci

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant