Vous lisez en ce moment
La villa Aurora de Rome mise aux enchères

La villa Aurora de Rome mise aux enchères

La villa Aurora, joyau de l’architecture et de l’art de la capitale italienne, est à vendre pour un demi-milliard d’euros. Son point fort n’est pourtant pas sa grandeur ou son luxe, mais bien le fait qu’elle abrite la seule fresque murale connue du l’artiste baroque italien Michelangelo Merisi, mieux connu sous le nom de Caravage.

 

Il s’agit de l’une des plus belles demeures donnant sur la Via Veneto, l’une des plus admirables artères de Rome. Construite à la fin du XVIème siècle pour servir de pavillon de chasse puis vendue au XIXème siècle à la ville de Rome, la villa Aurora est tout ce qui reste de l’imposante demeure ancestrale. Il s’agit d’une immense bâtisse de 2800 mètres carrés, disposant d’un jardin, d’un toit-terrasse, de sentiers, de trois garages et de neufs salles de bain. Son prix de vente de base ? 471 millions d’euros, soit 545,8 millions de dollars, ce qui en fait l’une des plus onéreuses au monde. La vente aux enchères doit se tenir le 18 janvier 2022.

 

Son immensité seule n’est pas suffisante pour expliquer ce prix pharaonique. La villa Aurora dispose de nombreux autres atouts, plus artistes. Elle regorge en effet de sculptures, de statues, de colonnes et d’ornements, selon la liste détenue par le gouvernement italien. Mais ce qui la rend véritablement exceptionnelle, c’est sa fresque unique au plafond. Peinte en 1597, elle est l’œuvre du célèbre artiste baroque Michelangelo Merisi, plus connu sous le nom de Caravage. Il s’agit de la seule fresque murale du peintre connue à ce jour.

 

Cette fresque signée Caravage fait la réputation de la villa Aurora. Crédit : Turismo Roma

 

La fresque représente les dieux romains Jupiter, Pluton et Neptune entourant une sphère céleste translucide estampée des signes du zodiaque, avec le Soleil et la Terre en arrière-plan, détaille le site Architectural Digest. La peinture, d’une taille de 2,7 mètres, vaudrait déjà à elle seule 360 millions de dollars.

 

La fresque n’est pas la seule peinture qui ornemente l’intérieur de la villa. Crédit : Remo Cassili / Reuters

 

La propriété italienne abrite également d’autres œuvres inestimables, notamment un chef-d’œuvre du Guerchin, un contemporain de Michel-Ange, représentant Aurora la déesse de l’aube sur son char. C’est cette œuvre d’art qui donne son nom à la villa. Une table en bois de rose transmise par le pape Grégoire XIII et un trône de velours rouge ayant appartenu au cardinal Ludovico Ludovisi, qui a fait construire le domaine, sont deux autres objets inestimables de la collection abritée par la villa historique.

 

La villa Aurora abrite aussi toute une collection de statues, de sculptures et d’ornements. Crédit: TC Brennan

 

Si cette impressionnante villa est aujourd’hui proposée à la vente aux enchères, c’est à cause d’un litige successoral de longue haleine opposant les héritiers de l’ancien propriétaire, le prince Nicolo Boncompagni Ludovisi, et la troisième de ce dernier, l’actrice américaine Rita Jenrette. Bien que le couple eut réalisé de nombreuses rénovations au sein de la villa, le prince comptait en effet transmettre la demeure de ses ancêtres à ses enfants et petits-enfants. Les querelles familiales en ont décidé autrement. Il est intéressant de noter que l’ancien propriétaire de la villa descend d’une longue lignée de nobles italiens remontant à plusieurs siècles.

 

Le prince Nicolò Boncompagni Ludovisi et l’actrice Rita Jenrette, sa troisième épouse. Crédit : Wikimédia Commons

 

L’actrice et désormais princesse Rita Boncompagni Ludovisi était jusqu’à peu l’une des héritières potentielles de la villa Aurora. Bien qu’elle soit né et qu’elle ait grandi au Texas, elle a tout de même passé les 18 dernières années dans la villa. Récemment, au cours d’un entretien avec Reuters, la princesse a déclaré que Bill Gates, le cofondateur de Microsoft, ainsi qu’un émir du Qatar avaient déjà fait part de leur intérêt pour l’achat de la propriété. « Je prie simplement, et j’espère que celui qui l’achètera l’aimera autant que nous » , a-t-elle déclarée.

Voir aussi

 

 

La vente aux enchères de la villa Aurora est la conclusion longtemps attendue par l’Italie. Il est encore incertain si le gouvernement italien, qui a le droit de premier refus sur la vente, achètera la villa Aurora, souligne le quotidien la Reppublica.

 

 

Lire aussi > [LUXUS+ MAGAZINE] GUCCI ET XBOX : GAME ON !

 

Photo à la Une : © Wikimedia Commons

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED