Le Ritz a fêté ses 125 ans avec brio

Le jeudi 14 septembre dernier s’est tenu le Gold Gala du Ritz, une soirée mémorable pour les 125 ans de l’hôtel mythique, placée sous le signe de l’histoire et de l’art. La direction artistique de cet événement avait été confiée au scénographe et metteur en scène français Frédéric Fontan. Présent à ce gala mémorable, Luxus Plus a rencontré Frédéric Fontan, qui s’est confié à notre magazine sur ses inspirations et l’organisation de cette soirée exceptionnelle.

 

Pour le gala des 125 ans du Ritz, le 14 septembre dernier, Laurent Herschbach, le directeur général de l’hôtel cinq étoiles, avait employé les grands moyens.

 

Plus de 800 invités ont pris part à la fête d’anniversaire, rythmée par des performances artistiques et des dégustations de plats gastronomiques. Et ce, dans un site enchanteur : le Grand Jardin légendaire de l’hôtel.

 

Parmi les personnalités recensées à ce rendez-vous hors du commun, on pouvait apercevoir des comédiens comme Léa Seydoux et Raphaël Personnaz, des créateurs comme Stéphane Rolland et Jean-Charles de Castelbajac, des musiciennes comme Elodie Frégé et Corine et enfin des danseurs Étoile comme Hugo Marchand, Paul Marque et Germain Louvet.

 

Lea Seydoux © Ritz Paris

 

La soirée anniversaire du 14 septembre a ainsi rendu hommage avec panache à deux personnalités ayant marqué l’histoire du Ritz. A commencer par César Ritz, qui a fondé l’hôtel en 1898. La deuxième figure mise à l’honneur n’était autre que… Louis XIV ! C’est en effet le Roi Soleil qui a ordonné la création de la Place Vendôme (sur laquelle le Ritz a été bâti) en 1686, devenue aujourd’hui la place-forte des grandes Maisons de Joaillerie-Horlogerie. C’est donc en toute logique que le thème de la soirée était la couleur Or.

 

Theophile Alexandre © Ritz Paris

 

Louis XIV

 

« J’ai voulu faire quelque chose qui évoluait, était fluide et retraçait la vie d’un Louis XIV, d’autrefois, d’aujourd’hui et de demain. » précise Frédéric Fontan, à qui avait été confiée la direction artistique de la soirée.

 

Cet illustre scénographe et metteur en scène autrefois connu en tant qu’artiste soliste, à la fois, chanteur, danseur et comédien, est rapidement devenu célèbre pour ses directions artistiques innovantes. Grâce à son style unique, il a orchestré des événements intimistes et d’ampleur internationale. Il a notamment eu l’occasion de collaborer à l’international avec des marques de luxe renommées telles que Cartier, Bulgari et Hermès. Il a aussi assurer la direction artistique des cérémonies les Hommes de l’Année de GQ, tout en continuant à créer et soutenir des projets artistiques avec des institutions comme le Petit Palais, le Concrete Museum de Dubaï, l’Opera de Fujiyoshida et le Hong Kong Cultural Center.

 

Frédéric Fontan, Marc Moreau, Hugo Marchand et Germain Louvet © Ritz Paris

 

Cet anniversaire de grande envergure lui a permis de se remémorer certains souvenirs. Il explique : « C’était un clin d’œil à mon arrière-grand-père Pierre-Hippolyte Fontan qui venait au Ritz , à la Belle Epoque, avec des amis artistes comme Sarah Bernard ou Edmond Rostand. C’était quelqu’un qui adorait les hôtels, les arts et la fête, tout en étant chef d’entreprise, diplomate et un peu artiste a ses heures entre l’Asie et l’Europe. »

 

La direction musicale avait quant à elle été confiée au compositeur et chef d’orchestre dijonnais Thomas Roussel. Ce dernier est notamment connu pour avoir mis en musique des défilés pour Chanel, Dior ou encore Givenchy.

 

Un hommage aux bals versaillais

 

Afin de reproduire l’atmosphère d’un bal versaillais, la soirée a été divisée en trois parties : “Le Roi chante”, “Le Roi danse” et enfin “Tout le monde danse”. Durant plusieurs heures, pas moins de 90 artistes se sont succédés.

 

« Le Ritz est une ode aux artisans d’art et aux artistes. J’avais envie de montrer que ce lieu est aussi un écrin pour eux et c’est ce qu’on a voulu faire avec cette soirée. » explique Frédéric Fontan.

 

© Ritz Paris

 

Présenté par Daphné Burki, ce gala a été une véritable manifestation d’éclectisme, faisant s’enchaîner des prestations chorégraphiques données notamment par la danseuse Étoile Alice Renavand et les premiers danseurs Roxanne Stojanov, Florent Melac ou le collectif Electrostreet. Mais aussi des performances de musique électronique réalisées par les deux DJ icônes Pedro Winter et Kiddy Smile. De plus, tous les costumes on été créés en collaboration avec Xavier Ronze, directeur des costumes du Ballet de l’Opéra de Paris, et ceux de Burki plus particulièrement par le Couturier Stéphane Rolland.

 

Pendant qu’ils contemplaient les performances artistiques de la soirée, les invités ont pu se délecter d’un grand buffet gastronomique. L’organisation de ce dernier avait été confiée à Jérôme Legras, le Chef Exécutif du Ritz, à François Perret, le Chef Pâtissier de l’hôtel, et à Romain de Courcy, le Chef Barman. Les équipes ont fait preuve de coordination et de communication dans la mise en place de cet événement exceptionnel, selon Frédéric Fontan.

 

© Ritz Paris

 

« Au niveau de l’installation, c’est un hôtel de luxe, place Vendôme. Il a fallu faire cela en toute discrétion et ça a été une lourde organisation de planning. Toutes les équipes du Ritz m’ont soutenu dans cette envie de partir dans une rêverie. »

Lire aussi > LE RITZ PARIS LANCE UN DÎNER CONFIDENTIEL ET SÉLECT

 

© Ritz Paris

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant