Le sapin de Noël du Rockefeller Center, une tradition new-yorkaise

Depuis presque une décennie, l’impressionnant sapin de Noël du Rockefeller Center illumine New-York et les yeux des passants. Retour sur une tradition iconique de la ville américaine, dont la réputation s’étend au-delà des frontières.

 

En 1931, les ouvriers qui construisaient le Rockfeller Center prennent l’initiative d’implanter un sapin de Noël sur les lieux. Ces derniers souhaitent alors égayer le chantier, qui se déroule lors de la Grande Dépression. Malgré un décor réalisé avec les moyens du bord, l’idée conquisert les foules. Dès 1933, le sapin s’illumine et devient le symbole des fêtes de Noël à New-York. Trois ans plus tard, la mythique patinoire s’installe à ses côtés.

 

Si la tradition se perpétue d’année en année, le sapin s’adapte aux circonstances. Décoration simple et patriotique pendant la seconde Guerre Mondiale, retransmission de l’illumination en 1951 par la NBC, ajout des anges trompettistes de l’artiste Valerie Clarebout en 1969, recyclage de l’arbre dès les années 70, couleurs rouges, blanches et bleues à la suite des attentats de 2001, éclairage écoresponsable quelques années plus tard… Le sapin, toujours plus majestueux, s’affiche comme le reflet de l’histoire et s’inscrit dans son temps, au grand bonheur des locaux et des touristes.

 

 

 

 

La magie de Noël

 

Le 29 novembre dernier, le sapin de 2023 s’est donc de nouveau illuminé lors d’une cérémonie en présence du maire de la ville, de célébrités et d’habitants. L’épicéa a été choisi par le jardinier en chef du Rockefeller Center, Eric Pauze, et provient de Vestal, une ville à 300 kilomètres de New York. Du haut de ses 25 mètres et large de 13 mètres, le sapin ne pèse pas moins de 12 tonnes.

 

 

 

 

L’arbre est illuminé de plus de 50000 lumières LED multicolores sur un fil de huit kilomètres. A son sommet, une étoile Swarovski de plus de 400 kg se pare de millions de cristaux scintillants. Le sapin octogénaire est allumé chaque jour de cinq heures du matin à minuit, et pendant 24 heures à Noël.

 

Il sera définitivement éteint le 13 janvier à 22h, puis donné pour être valorisé à l’ONG Habitat for Humanity, spécialisée dans la construction de logements. Après avoir ébloui les passants, le sapin aura donc une seconde vie et permettra d’édifier des bâtiments.

 

Cette attraction emblématique n’a pas fini de réjouir petits et grands d’année en année.

 

Lire aussi > VANDERBILT, ROCKEFELLER, CARNEGIE ET JP MORGAN : LES PÈRES FONDATEURS DU CAPITALISME AMÉRICAIN

Photo à la Une : © New York City.fr

Mode, hôtellerie, gastronomie, joaillerie, beauté, design… Pauline Duvieu est une journaliste spécialisée dans le luxe et l'art de vivre. Passionnée par les sphères du milieu haut de gamme qui suscitent l’émotion, elle aime décrire les créations des maisons et raconter les histoires des talents qu’elle rencontre.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant