Vous lisez en ce moment
Les mini-jupes qui ont marqué l’histoire du cinéma

Les mini-jupes qui ont marqué l’histoire du cinéma

Depuis six ans maintenant, le 6 juin marque la journée mondiale de la mini-jupe. Si dans les quatre coins du monde,  la mini-jupe sera à l’honneur ce dimanche, c’est en raison du fort symbole que cette dernière représente.

 

Synonyme de libération de la femme, la mini-jupe est l’une des manifestations de l’évolution des mœurs vestimentaires féminines.

 

Pour la petite histoire, on doit la création de cet incontournable vêtement à la styliste anglaise, Mary Quant, développée et popularisée dans le début des années 1960. La première, commercialisée en 1962 dans sa boutique Londonienne Bazaar, a été à l’origine pensée pour « les femmes devant courir derrière un bus ». En effet, cette dernière voulait créer un vêtement moins contraignant à porter.

 

Mary Quant, clothes designer, standing near to her fashion shop Bazaar, in The Brompton Road, Knightsbridge,London, SW1, 14th October 1960.
La créatrice Mary Quant

 

Popularisée en 1965, son succès devient immédiat auprès des jeunes. Le grand couturier français, André Courrèges, sera notamment le premier à se saisir du phénomène, en faisant de la mini-jupe la pièce phare de sa collection printemps-été 1965.

 

Histoire de la mode – Focus sur la mini-jupe - ESR Paris
La mini-jupe signée Courrèges

 

Elle fera ensuite rapidement son apparition dans le cinéma. La mini-jupe, devenue un indispensable derrière l’écran, sera portée par plusieurs des plus grandes actrices du cinéma.

 

Voici une remémoration des mini-jupes qui ont marqué l’histoire du septième art.

 

Brigitte Bardot, icône de liberté

 

L’actrice française Brigitte Bardot a été la première à apparaitre dans un long-métrage portant, non pas une mini-jupe, mais bien une jupe mi-longue ouverte sur le devant. Laissant apparaitre ses jambes et ses dessous dans le film Et Dieu créa la femme de Roger Vadim, sorti en 1956, elle deviendra l’incarnation de la femme libre et indomptable, libérées des carcans et mœurs habituels de son époque. Elle continuera à demeurer une véritable icône, symbole d’émancipation pour de nombreuses femmes.

 

Filmographie Brigitte Bardot : Et Dieu créa la femme de 1956 - Brigitte Bardot for ever...
Brigitte Bardot, dans le film « Et Dieu créa la femme »

 

À la suite de ce film, lorsque la mini-jupe fera son apparition, Brigitte Bardot fera plusieurs apparitions en dehors de ses tournages, portant des mini-jupes accompagnées de cuissardes, ne cessant d’alimenter cette image de figure iconique féminine et libre.

 

Brigitte Bardot, à la fin des années 1960

 

Julie Christie, dans Billy le Menteur

 

Peu de temps après, c’est en 1963 que la première mini-jupe est portée par une actrice dans un film. C’est Julie Christie, dans le film Billy le Menteur, qui apparaitra à plusieurs reprises portant une mini-jupe, tout en se promenant dans les rues de Londres. Avant-gardisme ou volonté d’émancipation ? Alors que la mini-jupe n’est pas encore popularisée, Julie Christie fit sensation en portant ce vêtement, apportant un vent d’air frais au grand écran. L’apparition de la mini-jupe chez le 7e art est désignée comme féministe, incarnant l’émancipation des femmes de l’époque.

 

Julie Christie interviewed by Donald Zec in Birmingham, 5th November 1963.
Julie Christie, portant une mini-jupe, en 1963

 

Julia Roberts, une “Pretty Woman”

 

Voir aussi

Plus récemment, la mini-jupe portée par Julia Roberts a marqué les esprits. Dans le film Pretty Woman, sorti en 1990, cette dernière incarne aux côtés de Richard Gere une femme prostituée, aussi ravissante qu’attachante. Ce film reste culte aussi pour les nombreuses tenues de l’actrice : parmi elles,  sa mini-jupe bleue accompagnée de cuissardes. Aujourd’hui encore, ce film et cette mini-jupe restent mémorables, tant plusieurs sites ont même remis en vente un modèle très similaire de celle portée par Julia Roberts.

 

https://static.lexpress.fr/medias_12220/w_600,h_600,c_fill,g_north/v1585845533/pretty-woman-sa-robe-ultra-sexy_6256750.jpg
La mini-jupe devenue culte de Julia Roberts dans « Pretty Woman »

 

Nicole Kidman, Prête à tout

 

Enfin, cinq ans après la sortie de Pretty Woman, c’est l’actrice américaine Nicole Kidman qui apparait vêtue de ce vêtement, devenu culte au cinéma. Tout au long du film Prête à tout, sorti en 1995, elle y apparait portant presque quasiment des tailleurs mini-jupes. Perpétuant l’importance et la popularité de ce vêtement, elle conquit la majorité des spectateurs, voyant la mini-jupe comme un moyen d’expression de liberté pour les femmes.

 

Nicole Kidman : "Je vais passer un diplôme d'horticultrice" - Madame Figaro
Nicole Kidman, en tailleur mini-jupe, dans « Prête à tout »

 

Créée en 2015 en Tunisie, par Rachid Ben Othman, le président de la Ligue pour la défense de la laïcité et des libertés, et l’activiste féministe Najet Bayoudh, le 6 juin est désormais la journée mondiale dédiée au port de cette pièce. Derrière ce nom, cette journée est chaque année l’occasion de manifester son soutien et sa solidarité envers toutes les femmes opprimées à travers le monde.

 

 

Lire aussi > LES 5 GRANDES DATES QUI ONT MARQUÉ L’HISTOIRE DE LA SAMARITAINE

 

Photo à la Une : © GettyImages

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut