Ocean Race : Charlie Enright s’impose en tête de classement sur la 5e étape

L’équipage américain 11th Hour de Charlie Enright a pris la tête du classement général de The Ocean Race après sa victoire lundi lors de la 5e étape entre Newport (États-Unis) et Aarhus (Danemark).

 

Après une traversée de l’Atlantique de 3 438 miles (6 300 km) et huit jours en mer, l’équipage de Charlie Enright à bord du bateau 11th Hour a remporté la cinquième étape reliant Newport (États-Unis) à Aarhus (Danemark).

 

L’équipe américaine s’est imposée après seulement 7 jours 8 heures et 49 secondes de navigation, devançant ainsi de près de 4 heures le Holcim-PRB de Kevin Escoffier et Charles Caudrelier, suivi cinq minutes plus tard par Team Malizia de Boris Herrmann.

 

Avec cette victoire, l’équipe 11th Hour Racing Team prend la tête du classement général avec 28 points. L’équipe Holcim-PRB reste en lice pour la victoire finale avec 27 points, tandis que Team Malizia compte 24 points et Biotherm  13 points, bien loin devant Guyot Environnement – Team Europe, qui a démâté lors de l’étape entre Newport et Aarhus.

 

« Cela fait plaisir d’être en haut du classement », a réagi le skipper américain. « C’est plus important d’être en tête en juillet que maintenant, mais c’est un premier pas dans la bonne direction. »

 

 

Un Français à bord

 

Coéquipier de luxe sur le bateau américain, le Havrais Charlie Dalin remporte l’étape aux côtés de Enright.

 

« Je suis super heureux de cette victoire ici à Aarhus, à l’occasion de ma première participation à The Ocean Race. Ça a été extrêmement rapide, j’ai l’impression d’être parti de Newport il y a deux jours. C’était vraiment génial de naviguer de manière aussi intense », a expliqué Charlie Dalin, deuxième du dernier Vendée Globe en solitaire et en préparation du suivant prévu en 2024.

 

 

Kevin Escoffier second

 

Kevin Escoffier, qui a établi un nouveau record de distance parcourue en 24 heures (640,91 milles) lors de cette étape express, est revenu dans la course, mais cela n’a pas suffi pour décrocher la victoire.

 

« Je pense que nous avons navigué aussi rapidement et aussi bien que les autres », a commenté l’ancien naufragé du Vendée Globe. « Nous avons rencontré quelques problèmes. Au début, nous devions avoir confiance en notre nouveau mât, puis nous avons battu le record des 24 heures, mais cela n’a pas été suffisant. Les nouveaux IMOCA sont assez extrêmes, rapides mais pas très confortables. Je peux vous dire que parcourir 640 milles en 24 heures n’est vraiment pas confortable… Mais en terminant à la deuxième place, nous avons encore une chance de remporter The Ocean Race. »

 

La sixième et prochaine étape, qui se déroulera entre Aarhus (Danemark) et La Haye (Pays-Bas), en passant par Kiel (Allemagne), débutera le 8 juin prochain.

 

 

Lire aussi >LE GRAND DÉPART DE L’OCEAN RACE 2022-2023 A ÉTÉ LANCÉ !

Photo à la Une :© Presse

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant