Vous lisez en ce moment
Opera Gallery X Avenue George V : Le projet Manolo Valdés, Monumentales Egéries, une exposition d’œuvres monumentales sur toute l’avenue parisienne

Opera Gallery X Avenue George V : Le projet Manolo Valdés, Monumentales Egéries, une exposition d’œuvres monumentales sur toute l’avenue parisienne

La seconde édition du George V Monumental accueille cette année l’artiste espagnol Manolo Valdés et ses dix sculptures qui seront présentées sur toute l’avenue George V du 15 octobre au 15 janvier 2021.

 

Pour cette seconde édition, l’Opera Gallery et l’Avenue George V collaborent ensemble afin de nous présenter le projet de l’artiste de renom Manolo Valdés nommé Monumentales Égéries, en collaboration avec les membres partenaires Gilles Dyan, président et fondateur d’Opera Gallery, Alain Jodar, secrétaire général du comité George V et son directeur artistique Bruno Darde.

 

Tout d’abord monté à Paris pour ses premières expositions en 2005 et 2016 au Jardin du Palais-Royal et à la Place Vendôme, cette figure de la scène artistique contemporaine est reconnue à travers le monde pour notamment être l’un des seuls artistes à manier à la fois la peinture, le dessin et la sculpture. Un style des plus novateurs de la seconde moitié du XXème siècle.

Le projet Monumentales Égéries est constitué d’un parcours de dix sculptures faites à partir d’aluminium, de bronze, de résine et d’acier inoxydable, certaines d’entre elles mesurent près de 4 mètres de hauteur et 6 mètres d’envergure, entreposées sur toute la longueur de l’avenue parisienne face aux somptueuses boutiques de luxe et aux palaces parisiens.

 

Le thème de ces oeuvres est le portrait féminin. Les sculptures représentent des têtes de femmes portant différentes coiffes ou couronnes et pour les rendre encore plus vivantes, chaque sculpture porte un nom de femme de l’Histoire comme la Muse Clio, Muse de l’Histoire, déclinée de la Clio de Sandro Botticelli.

Par ces sculptures, Manolo Valdés veut exprimer les sentiments de sérénité, de calme et d’apaisement, visages idéaux en référence aux divinités féminines comme les statuaires égyptiennes, bouddhistes ou romanes. L’artiste espagnol met en avant la capacité de ces femmes à s’affirmer dans leur environnement et donc comme ici, de prendre place sur cet espace public.

 

L’artiste s’inspire de ce qui l’entoure, ce qu’il voit et analyse. La série Mariposas par exemple dont le portrait d’une femme est entouré de papillons géants, inspirée d’une scène qu’il a aperçu où une femme était entourée de milliers de papillons à Central Park aux Etats-Unis.

Voir aussi

Manolo Valdés a voulu rendre hommage à travers ces divinités antiques aux pièces phares de l’histoire et des grands artistes qui ont existé comme El Greco, Pablo Picasso, Henri Matisse ou encore Constantin Brancusi : “L’art de chaque époque rassemble toujours des éléments du passé, l’art est une succession et une addition infinie”.

 

Manolo Valdés parvient à garder un style très urbain sur ses différentes sculptures afin de les plonger parfaitement au coeur de l’univers de l’avenue George V, grâce à des formes rondes et horizontales qui viennent casser la rectitude de l’avenue et la verticale des bâtiments.

 

Photos à la Une : © Opera Gallery

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut