Que peut-on acheter avec des crypto-monnaies ?

Note de l’éditeur : Cet article a été publié pour la première fois dans l’édition imprimée du numéro automne-hiver 2022-23 du magazine Luxus+. Cliquez ici pour voir le numéro complet.

Le Bitcoin, l’Ethereum ou encore le Dogecoin sont devenus monnaie courante, au sens propre du terme. Depuis déjà un moment, il est possible d’acheter des jeux vidéos en crypto-monnaies, d’investir dans l’immobilier ou même de se rendre dans un magasin et de payer avec une carte qui contient des crypto-actifs. Luxus + liste pour vous ce qu’il est possible d’acheter avec ses devises et comment le faire.

 

Plusieurs services et secteurs proposent aujourd’hui à ses utilisateurs et clients de payer en Bitcoin ou une autre monnaie virtuelle. À commencer par celui de la technologie et de l’informatique, l’un des domaines où l’utilisation du Bitcoin a été la plus forte. Des entreprises comme Microsoft, Dell et Apple ont rejoint un tel paiement via leurs plateformes numériques. Pour ceux qui ne le savaient pas encore, il est donc maintenant possible d’acquérir un Iphone ou un ordinateur en payant en crypto-monnaie.

 

Autre achat très courant via le Bitcoin : les abonnements VPN auxquels des marques comme ExpressVPN et ProtonVPN participent. L’un des grands avantages pour les consommateurs, c’est que les transactions sont effectuées de manière plus anonyme et que la navigation est plus sûre. De même, il est possible d’acheter des domaines sur des plateformes comme WordPress.

 

Il y a aussi l’univers des jeux vidéo, de plus en plus dynamique et important dans notre société actuelle. Dans ce cas de figure, le Bitcoin ou toute autre monnaie virtuelle peut servir à acheter des jeux vidéo, mais pas seulement. Il est aussi possible d’échanger des personnages, d’acheter des objets ou encore des trophées. C’est comme si le monde réel passait en virtuel.

 

Côté voyage, si vous avez des économies dématérialisées, il est maintenant temps de s’en servir. De plus en plus d’agences de voyage et d’hôtels acceptent le Bitcoin comme méthode de paiement. La plateforme de voyage Destinia a été la première à le permettre. Après ce succès, d’autres entreprises comme Expedia ont commencé à le faire, grâce à un partenariat avec Coinbase. Les compagnies aériennes comme Air Lituanica ou Norwegian se mettent aussi dans la boucle.

 

De nombreux autres secteurs comme certains hôtels ou des causes caritatives s’intéressent encore aux cryptomnaies et permettent à leurs clients de payer en BTC ( Bitcoin) ou autre monnaie virtuelle.

 

L’immobilier séduit par les crypto-actifs

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’immobilier est aussi désormais conquis par ce monde virtuel. Depuis janvier 2021, des sociétés américaines proposent aux futurs acheteurs et locataires de payer en crypto-monnaie. La première à se lancer a été Caruso,  l’un des plus grands groupes immobiliers américains.Depuis plus d’un an, celui-ci permet aux locataires de payer en BTC. Une autre entreprise appelée Arte Surfside, qui propose des propriétés de luxe à Miami, a vendu une villa pour la somme de 22,5 millions de dollars. La transaction avait entièrement été payée en crypto-monnaies mais le nom de celle-ci n’avait pas été dévoilé. Plus récemment, la société immobilière Harbor Custom Development a décidé d’inclure ces devises parmi ses options de paiement. Depuis janvier dernier, leurs clients peuvent payer en Bitcoin, Ethereum, Dogecoin et Shiba Inu.

 

France : les cryptos conquièrent le coeur de Beaugrenelle

 

Si l’utilisation des crypto-actifs reste encore floue en France, le centre commercial Beaugrenelle a décidé de s’en emparer. Depuis juin 2022, il propose aux consommateurs de payer en devise virtuelle dans ses 115 boutiques. En rentrant plus dans le détail, c’est sous forme de carte cadeau que les clients pourront régler. Le principe reste simple. Il suffit d’indiquer un montant en euros sur l’application Lyzi, qui affiche l’équivalent en cryptos et génère un QR code. En tout, 21 monnaies électroniques peuvent être utilisées. C’était une première en France et donc un pas de plus vers la compréhension et la commercialisation de cet écosystème.

 

Lire aussi > ALAIN BENSOUSSAN : UN AVOCAT FIN CONNAISSEUR DES MONNAIES VIRTUELLES

Photo à la Une : © Presse

Apolline Prulhiere est une jeune journaliste en herbe. Elle se passionne notamment pour la mode et la culture, et s'est récemment découvert un intérêt certain pour l'automobile. Sa plume enjouée se caractérise d'une grande richesse lexique, d'un ton direct et spontané. Son glossaire précis élimine l'incertitude.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant