Snoop Dogg consultant de la NBC aux Jeux Olympiques 2024 de Paris : un choix controversé

Début janvier, la chaîne de télévision américaine NBC a annoncé que le rappeur Snoop Dogg serait l’un des deux consultants à couvrir pour elle les épreuves des Jeux Olympiques 2024 à Paris. Ce choix surprenant fait débat dans le paysage médiatique et sur les réseaux sociaux.

 

Après avoir rempli un rôle analogue il y a trois ans à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo sur le réseau de streaming Peacock au côté de l’acteur Kevin Hart, Snoop Dogg remet le couvert. Le rappeur vient d’être embauché par la NBC, la chaîne de télévision américaine, en tant que correspondant spécial et ce en binôme avec le spécialiste sportif Mike Tirico. Snoop Dogg « donnera son point de vue sur ce qui se passe à Paris, ira voir les lieux emblématiques de la ville, assistera aux compétitions et rencontrera les athlètes, leurs amis et leur famille » a indiqué la NBC dans un communiqué.

Alors que la chaîne aurait pu choisir un journaliste sportif plus classique ou une célébrité plus lisse, elle mise sur l’originalité pour toucher un nouveau public qui aurait pu se tourner vers d’autres supports pour suivre les épreuves olympiques. La NBC s’appuie aussi sur l’humour et la personnalité bien à part de Snoop Dogg pour rendre les Jeux plus ludiques et dynamiques. Cette bouffée d’air frais devrait aussi bénéficier de son aura sur les réseaux sociaux. On imagine aisément des blagues du rappeur envahir ces derniers avec des séquences qui pourraient générer des millions de vues, apportant une visibilité on ne peut plus importante au groupe audiovisuel.

 

Un choix qui divertit les réseaux sociaux

 

Malgré les avantages de cette nomination en termes d’impact médiatique, la NBC se heurte à quelques critiques. Sur X, plusieurs internautes s’amusent du contraste entre la politique de Gérald Darmanin contre la consommation de drogue et l’attrait de Snoop Dogg pour le cannabis.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par snoopdogg (@snoopdogg)

 

Bien que l’interprète de « Still D.R.E. », « Young, Wild and Free » et « Drop It Like It’s Hot » ait indiqué en novembre dernier sa décision d’arrêter « la fumée », que l’on pouvait interpréter comprendre comme l’arrêt de consommation de drogues, cette annonce n’était en réalité qu’un coup de publicité pour un brasero portatif sans fumée.

En effet, difficile de représenter Snoop Dogg sans un joint, lui qui est connu pour avoir valorisé la « weed » pendant des années. En 2015, le rappeur avait même lancé sa propre marque de cannabis Leafs by Snoop, avant de commercialiser en 2023 la gamme Death Row Cannabis et Do It Fluid, des boissons infusées au cannabis.

Certains tweetos imaginent déjà les sorties humoristiques du chanteur, renforcées par son attitude « à la cool ». Mais depuis plusieurs décennies, Snoop Dogg a aussi fait l’objet de nombreuses polémiques, entre propos sexistes et haineux et accusations de complicité de meurtre et de viol. Une réputation controversée qui fait débat à l’approche des fameux Jeux Olympiques 2024 et qui jure avec les valeurs prônées par la compétition mondiale.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par snoopdogg (@snoopdogg)

 

Pourtant, la légitimité sportive du rappeur, grand fan de sport, est difficile à remettre en question.

« J’ai grandi en regardant les JO et je suis impatient de voir les incroyables athlètes montrer ce dont ils sont capables à Paris. C’est une célébration des aptitudes, du dévouement et de la poursuite de l’excellence. Nous allons avoir des compétitions incroyables et, bien sûr, je vais apporter ce style Snoop à l’affaire. Ça va être les JO les plus épiques jamais vus, restez connectés » a mentionné l’artiste qui ne cesse de diversifier ses activités en dehors de la musique.

Il est usuel de voir des célébrités participer aux Jeux Olympiques. En France, la mythique flamme sera portée par l’humoriste et comédien Jamel Debbouze, le spationaute Thomas Pesquet, le chef cuisinier Thierry Marx ou encore la Miss France 2024, Eve Gilles.

 

Lire aussi > JACQUES MAYOL : LA QUÊTE SPORTIVE ET SPIRITUELLE DE L’HOMME DAUPHIN

Photo à la une : © Capture d’écran clip Youtube : Snoop Dogg, Pharrell Williams – Let’s Get Blown

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant