Vous lisez en ce moment
Tenniscore, la tendance popularisée par l’actrice Zendaya

Tenniscore, la tendance popularisée par l’actrice Zendaya

Rangez vos chapeaux et vos santiags, place aux raquettes et aux jupes plissées. Après le retour du cowboycore sous l’impulsion de la chanteuse Beyoncé et de son album country “Cowboy Carter”, c’est une autre personnalité qui participe à la résurgence d’une tendance bien spécifique : le tenniscore.

 

L’actrice américaine Zendaya, actuellement à l’affiche du dernier film de Luca Guadagnino Challengers, nous a habitués à offrir de sublimes moments de mode sur les tapis rouges. Avec l’aide de son styliste Law Roach, la jeune femme de 27 ans apparaît fréquemment dans des tenues spectaculaires, choisies dans les archives de grandes Maisons telles que Mugler et Givenchy, ou réalisées spécialement pour elle.

 

Ces dernières semaines, la star d’Euphoria n’a pas dérogé à son habituel sens du style en apparaissant dans des silhouettes plus remarquables les unes que les autres pour la promotion de Challengers. Dans ce nouveau film dirigé par le réalisateur de Call me by your name, Zendaya incarne Tashi Duncan, une ancienne joueuse professionnelle au centre d’un triangle amoureux. Comme elle a pu le faire lors de la promotion du film de science-fiction Dune, l’actrice s’est emparé du phénomène “method dressing”. À l’instar de l’actrice Margot Robbie et ses looks haut-en-couleur avant la sortie du film Barbie, les célébrités ont aujourd’hui tendance à adopter le style vestimentaire de leur personnage  sur les tapis rouges.  

 

Zendaya incarne une joueuse de tennis professionnelle dans le film Challengers

 

 

Zendaya et Law Roach se sont ainsi emparés des codes stylistiques du tennis pour les adapter à des tenues glamour. À Rome, la star était vêtue d’un look composé d’un haut sans manches au décolleté en V très plongeant et d’une mini-jupe plissée signés Loewe. À noter que le directeur artistique de la marque, Jonathan Anderson, a imaginé les costumes portés par les personnages de Challengers. Un exercice qui semble avoir continué de l’inspirer pour créer les looks de l’actrice, allant jusqu’à dessiner des escarpins aux talons agrémentés de balles de tennis.

 

Zendaya en tenue Loewe à l’avant-première de Challengers à Rome

 

Le tennis, terrain d’expression stylistique

 

Si l’actrice se positionne actuellement comme le visage de cette tendance aux accents sportifs, l’intérêt pour le tenniscore est loin d’être récent.

 

Dans les années 1920, la joueuse de tennis Suzanne Lenglen est une des premières à délaisser les longues jupes étroites pour des jupes plissées, annonçant les prémices d’un vestiaire sportif qui ne limite pas les mouvements du corps.

 

La mode s’est ainsi fait une place sur le court au fil des décennies, jusqu’à ce que des sportives comme Serena Williams fassent de leurs tenues une marque de fabrique. La championne équipée par Nike s’est plus d’une fois distinguée en portant lors de ses matchs des combinaisons moulantes et autres tenues originales, quitte à enfreindre les règlements et à récolter des critiques. 

 

Serena Williams en mini-jupe en jean lors de l’US Open 2004



Mais alors que la joueuse américaine s‘est efforcée de casser les codes de cette discipline très  » bon chic, bon genre », la tendance tenniscore met en avant les pièces traditionnellement portées dans le cadre de ce sport.

 

Des courts au podium

 

Dans leur défilés, les marques font la part belle aux polos et aux jupes plissés, comme Miu Miu à l’occasion de sa collection Automne-Hiver 2022-2023.

 

Défilé Miu Miu Automne-Hiver 2022-2023

 

 

Bien sûr, la marque au crocodile fondée par René Lacoste n’a de son côté pas besoin de faire beaucoup d’effort pour s’accaparer cette tendance. Depuis plus de 90 ans, Lacoste a fait des valeurs du tennis les siennes et propose constamment une réinterprétation de ses codes. L’esthétique sportive de la marque est aujourd’hui adaptée aux tendances modernes pour des pièces attractives.

 

Voir aussi

 

Défilé Lacoste Automne-Hiver 2024-2025

 

La marque française s’est d’ailleurs associée en juin 2023 au label Sporty & Rich.  En collaboration avec sa créatrice Emily Oberg, Lacoste a dévoilé une collection de 22 pièces inspirée par le style de la très chic Riviera française. Les silhouettes de tennis traditionnelles ont été repensées avec une vision contemporaine, tout en s’inspirant des pièces d’archives Lacoste des années 1970 et 1980.

 

 

Un phénomène digital

 

Aujourd’hui, le mouvement semble séduire nombre de personnes en quête d’une nouvelle esthétique. La plateforme de seconde-main Depop a déclaré que les recherches de marques axées sur le tennis comme Slazenger et Adidas ont augmenté de plus de 90 % au cours du mois d’avril, tandis que les recherches concernant des vêtements de tennis comme les jupes de tennis et les polos ont augmenté de plus de 50 %. La tendance a également envahi les réseaux sociaux, le hashtag #tenniscore comptant notamment 2,8 millions de vues sur Tik Tok.

 

Il reste maintenant à observer à quelle vitesse cette micro-tendance s’essoufflera pour laisser place à la prochaine.

 

Lire aussi>LE FESTIVAL DE CANNES 2024 DÉVOILE SA SÉLECTION OFFICIELLE ET SES MEMBRES DU JURY

 

Photo à la Une : © Presse


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED