Virgin Galactic : un premier vol touristique dans l’espace

Le monde en rêvait, Richard Branson l’a fait. Pour la première fois de son histoire, la société aérospatiale Virgin Galactic, détenue par l’entrepreneur britannique Richard Branson, a envoyé jeudi dernier des touristes dans l’espace.

 

A l’image des premiers pas sur la lune, voici venir les pionniers du tourisme spatial. Incroyable mais vrai ! La société Virgin Galactic vient d’envoyer ses premiers clients dans le cosmos, après plus de deux décennies d’existence.

 

Suite à une longue heure d’attente, davantage sur terre que dans les airs, le vaisseau VSS Unity a atteint l’espace le 10 août dernier vers 9h30 (heure locale du Nouveau Mexique) à une altitude de 44 500 pieds, d’après la société retransmettant l’événement en direct sur son site internet.

 

 

Le vol commercial comptait 6 personnes à son bord, dont trois chercheurs italiens, deux pilotes d’entreprise ainsi qu’un entraîneur d’astronautes.

 

« Une expérience incroyable, du décollage à l’atterrissage« , a déclaré Pantaleone Carlucci, représentant le Conseil national de la recherche italien. « L’accélération, la montée et puis soudain, la microgravité. … J’ai eu l’occasion de regarder à l’extérieur, et la vue était incroyable. Fantastique ! Je suis sans voix. »

 

Une fois la fusée Unity lancée, le moteur hybride du vaisseau spatial s’est enflammé, la propulsant vers les cieux et hors de la basse atmosphère. Sur les caméras embarquées sur la coque du navire, on peut apercevoir que la Terre tombait tandis que le ciel devenait de plus en plus sombre, à mesure que la fusée prenait de l’altitude.

 

 

Une minute plus tard, atteignant 2,8 fois la vitesse du son à une altitude de 136 000 pieds, le moteur s’est arrêté. Les 6 membres de l’équipage ont donc découvert ce qu’était l’apesanteur.

 

Le colonel de l’armée de l’air italienne Walter Villadei, commandant de la mission, a déclaré: « On peut vous dire pendant la formation quel type d’expériences vous pouvez avoir, mais à la fin, quand c’est votre corps et vos sens, c’est complètement différent. »

 

Plus qu’une simple balade

 

Ce premier vol commercial de la société Virgin Galactic était d’une part une expérience pour les civils mais également pour l’entreprise elle-même. Par ailleurs, le lancement cherchait également à trouver des réponses à des questions existentielles. En effet, une fois arrivés en apesanteur, Villadei, Carlucci et le lieutenant-colonel Angelo Landolf de l’armée de l’air italienne, ont commencé à réaliser et à surveiller une dizaine d’expériences dans le but de collecter des données sur les effets de l’apesanteur sur eux-mêmes et sur une variété de processus technologiques.

 

 

Moment amusant et mémorable, durant les expériences, Villadei a pris quelques secondes pour déployer le drapeau italien alors qu’il flottait dans les airs au-dessus de ses coéquipiers. Après Neil Armstrong, le premier pas sur la Lune et un drapeau américain planté, Villadei dans le premier vol commercial spatial de la firme Virgin Galactic, brandissant le drapeau transalpin.

 

Trois minutes de bonheur

 

Comme tous les vols sous-orbitaux, l’équipage n’a eu que trois minutes d’apesanteur alors que le vaisseau s’incurvait au-dessus de sa trajectoire, et amorçait sa descente vers la Terre.

 

Enfin, de retour dans la basse atmosphère, les deux ailes du vaisseau Unity sont revenues à leur position habituelle et les pilotes ont pu manié manuellement l’avion spatial à travers un plané en spirale pour finalement atterrir sur la piste de Spaceport America, longue de 12 000 pieds.

 

Le temps total entre le lancement et l’atterrissage ? Un peu moins de 14 minutes.

 

Une concurrence féroce

 

Virgin Galactic a lancé 25 personnes aux confins de l’espace, dont plusieurs plus d’une fois, comme Masucci, qui effectue son quatrième vol, et Bennett, qui réalise son deuxième. Arch rival Blue Origin, propriété de Jeff Bezos, a lancé 32 personnes sur six vols spatiaux sous-orbitaux.

Parmi, les clients, citons notamment l’explorateur de l’extrême et pdg de l’entreprise de vente de jets privés Action Aviation basée à Dubai, Hamish Harding. Membre de la 5e mission de vol spatial habité à bord de la fusée New Shepard dans le cadre de la mission Blue Origin, l’homme d’affaires de 58 ans a trouvé la mort à bord du sous-marin Titan alors qu’il participait à une exploration de l’épave du Titanic, reposant à 4km de fond.

 

La concurrence entre les deux sociétés sur le marché du tourisme spatial reste féroce.

Le premier vol spatial de l’entreprise de Richard Branson a eu lieu en 2018 lorsque deux pilotes ont fait voler Unity à une altitude de 51 milles. Ce lancement initial dans l’espace a eu lieu quatre ans après un vol d’essai catastrophique qui a détruit l’avion spatial originel de Virgin, tuant le copilote et blessant gravement le pilote suite au dévérouillage prématuré du mécanisme de plume.

Après avoir résolu ce problème, Virgin a lancé quatre vols d’essai réussis d’affilée avant de se retirer pendant deux ans pour mettre à niveau le jet porteur Eve et effectuer d’autres modifications. Un cinquième vol d’essai réussi le 25 mai a ouvert la voie au lancement de jeudi dernier.

De son côté, Blue Origin a commencé ses opérations commerciales en 2021. Mais le lancement le plus récent de la société remonte à septembre 2022.

Pour sa part, Elon Musk et sa société SpaceX, a lancé avec succès son tout premier vol touristique spatial en septembre 2021:  Inspiration4.

Membre de ce vol inaugural embarquant quatre passagers pour une experience d’une durée supérieure aux voyages proposés par Virgin Galactic et Blue Origins, le milliardaire Jared Isaacman avait rappelé en 2021 dans un communiqué, « de toute l’histoire de l’humanité, moins de 600 êtres humains ont atteint l’espace. »

Musk souhaite désormais passer à la vitesse supérieure pour développer le tourisme spatial. En partenariat avec l’entreprise technologique spécialisée dans l’habitat spatial Vast, le pdg de SpaceX prévoit le lancement de la première station spatiale commerciale privée d’ici août 2025. Baptisée Haven-1, elle devrait accueillir quatre astronautes pour une durée maximale d’un mois. Cette station spatiale d’un nouveau genre tournera en orbite terrestre basse avant de rejoindre prochainement une station plus grande.

Les débuts commerciaux inaugurent officiellement Virgin Galactic dans les rangs des fournisseurs du tourisme spatial de demain aux côtés de SpaceX d’Elon Musk et Blue Origin LLC de Jeff Bezos. Virgin Galactic a déclaré qu’il prévoyait de passer bientôt à une cadence régulière de vols commerciaux mensuels, générant les indispensables revenus.

 

Lire aussi >DRAME DU TITAN : MALÉDICTION OU IMPRUDENCE ?

Photo à la Une : © Presse

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant