Vous lisez en ce moment
Avec la guerre en Ukraine, que va-t’il advenir des œuvres de la collection Morozov ?

 

 

Avec la guerre en Ukraine, que va-t’il advenir des œuvres de la collection Morozov ?

Alors que le monde est ébranlé par l’invasion de la Russie envers l’Ukraine et que des sanctions sont prises par l’Union Européenne, la Fondation Louis Vuitton, elle, a confirmé la prolongation de l’exposition Morozov.

 

La Fondation Louis Vuitton vient de confirmer la prolongation de l’exposition de la Collection Morozov jusqu’au 3 avril 2022. Les tableaux, exposés depuis le 22 septembre 2021, appartiennent en grande partie à des musées ou des propriétaires russes. Ces œuvres exceptionnelles de l’Art Moderne avaient été nationalisées par Lénine en 1918, suite à la révolution bolchevique. La collection, qui réunit 200 œuvres françaises et russes des frères moscovites Mikhaïl Abramovitch Morozov et Ivan Abramovitch Morozov, pourrait bien rester plus longtemps que prévu en France au vu des récents événements.

 

En Russie, le Musée de l’Ermitage, le Musée des Beaux-arts Pouchkine, le Musée National Russe, la Galerie Trétiakov et la Fondation Culturelle Ekaterina figurent parmi les partenaires de l’événement. Certaines œuvres exposées appartiennent également au musée national des Beaux-Arts de la Biélorussie à Minsk, et au Musée des Beaux-Arts de Dnipropetrovsk, en Ukraine. « Selon la loi en vigueur depuis le 10 août 1994 l’État français ne peut placer sous séquestre ces toiles, pastels et sculptures car ils relèvent d’institutions publiques étrangères » , explique l’avocat Olivier de Baecque, spécialiste en droit de l’art. Par ailleurs, un arrêté d’insaisissabilité a d’ailleurs été pris le 19 février 2021 par le ministre de l’Europe et des affaires étrangères et la ministre de la Culture concernant l’arrivée des œuvres en France. “Avant chaque exposition, il suffit de promulguer un arrêté d’insaisissabilité, et de proroger le dispositif en cas de prolongation de l’événement.  »

 

Paul Gauguin – Eu haere ia oe (Où vas-tu?), La femme au fruit © Fondation Louis Vuitton

 

Jean-Paul Claverie, conseiller de Bernard Arnault commente « Je n’ai à l’heure où l’on parle reçu aucun appel de l’ambassade ni des musées russes. Je rappelle que notre responsabilité est la protection des œuvres. Nous veillerons donc comme convenu à leur retour jusqu’à leur musée. Si les conditions pour qu’ils voyagent en sécurité s’avèrent insuffisantes nous attendrons » . En 2016, déjà, la fondation avait fait un partenariat avec la Russie en faisant venir la collection Chtchoukine, illustrant « la force des liens d’amitié et de collaboration qui unissent depuis toujours les institutions françaises et russes » .

 

 

Voir aussi

La situation au 3 avril 2022 nous en dira plus sur cette invasion russe en Ukraine et sur l’avenir des tableaux de l’incroyable Collection Morozov.

 

 

Lire aussi > 60 ANS DE CRÉATION : 6 MUSÉES PARISIENS FONT DIALOGUER SAINT LAURENT AVEC L’ART

 

Photo à la Une : © Fondation Louis Vuitton

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut