Vous lisez en ce moment
Découvrez les gagnantes du Prix des artisanes, initié par Elle Magazine et LVMH

 

 

Découvrez les gagnantes du Prix des artisanes, initié par Elle Magazine et LVMH

Le 14 octobre avait lieu la toute première édition du Prix des artisanes, organisé par les magazines Elle, Elle Décoration et Elle À Table, avec le soutien du groupe LVMH. Portraits des quatre lauréates du concours.

 

Le concours pour le Prix des artisanes récompense les femmes artisanes dans les métiers de la mode, du design, du palais et du patrimoine français. Ces femmes au parcours inspirant ont été départagées par un jury composé entre autres de Morgane Tschiember, sculptrice et présidente du jury, Victoire de Castellane, directrice artistique joaillerie chez Dior ou encore Anne-Sophie Duroyon, Directrice Générale de l’association “la fabrique nomade”.

 

Cette édition a rassemblé près de 200 candidatures dans les quatre catégories mises à l’honneur et a laissé place à 12 finalistes. Après de nombreux débats, quatre prix ont été remis, avec pour critères : l’excellence créative, l’esprit novateur et la volonté de transmettre leur savoir-faire.

 

La remise des prix a pris place dans l’atrium de la Fondation Louis Vuitton et les lauréates recevaient une année de mentorat sur l’entreprenariat par Artisans d’Avenir ainsi qu’un soutien attentif du groupe partenaire, LVMH, en plus d’une médiatisation dans les magazines Elle. Tour d’horizon des gagnantes.

 

 

© Philippe Petit/Paris Match

 

Le prix des métiers de la mode revient à Janaïna Milheiro, française née à Rio et plumassière à Paris. Passée par l’école des arts appliqués Duperré et par l’Ensci (École Nationale Supérieure de Création Industrielle), elle apprend la broderie puis le tissage et se lance dans le milieu en 2011. Elle reçoit rapidement des commandes pour de grandes maisons de luxe comme Dior, Martin Margiela ou encore Valentino, pour qui elle tisse, brode et crée des effets textiles étonnants. Son savoir-faire ne se limite pas qu’aux vêtements : elle crée aussi des structures qui ornent les vitrines des plus grands magasins.

 

 

© Samuel Cortes

 

Le Prix des métiers du design a été attribué à Manon Bouvier, lyonnaise fascinée par la marqueterie de paille. Elle passe par l’école de design Boulle, puis fait ses armes chez Maonia, le studio fondé par Marine Fouquet. En 2016, elle décide de créer son propre atelier, Paelis pour faire revivre ce métier autour de la paille et créer des meubles et sculptures contemporains. En 2019, c’est la consécration pour Manon qui remporte le titre de Meilleur Ouvrier de France.

 

© Vanessa Zocchetti

 

Le prix des métiers de la Sauvegarde du patrimoine a été remis à Isabelle Roché. Ancienne ingénieure dans la pétrochimie, elle a changé de voie en reprenant “ La maison du pastel” en 2000. Elle s’est concentrée sur l’apprentissage des gestes et des recettes de son ancêtre Henri Roché, pharmacien et grand amateur de peinture. Formée par les petites-filles du créateur, elle se passionne pour le pastel et ses innombrables possibilités, et se veut la gardienne d’un savoir-faire transmis de génération en génération.

 

© L’Union

 

Voir aussi

Elise Bougy s’est vue remettre le prix des métiers du Palais. Cette dernière s’est lancée dans la biodynamie en Champagne, dans l’ancien domaine viticole de son arrière-grand-père en 2016. Elle y cultive des raisins rares et développe des accords inattendus avec une philosophie éco-responsable qui plaît et à laquelle les restaurants étoilés et caves expertes du monde entier adhèrent.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ELLE (@ellefr)

 

Lire aussi > RENDEZ-VOUS AVEC UN ARTISTE (ÉPISODE 4) : LUCIE MONIN, DE LA POÉSIE AU BOUT DES DOIGTS

 

Photo à la Une : © Ayka Lux / Say Who

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut