Vous lisez en ce moment
Des artistes cubains explorent le monde de l’art cryptographique

 

 

Des artistes cubains explorent le monde de l’art cryptographique

Des artistes cubains ont annoncé leur intention de mettre en vente 1 492 portraits numériques de Cubains via des NFT, dans le but de lancer le ‘’Cryptocubain Social Club’’, et de favoriser l’expansion de l’art cryptographique sur l’île.

 

Voulant profiter de la popularité fulgurante des NFT qui ne semble montrer aucun signe de ralentissement, des artistes cubains ont commencé, en septembre, à photographier des cubains dans des poses et des vêtements créatifs. 1 492 portraits uniques ont ainsi été réalisés, un clin d’œil à l’année où Christophe Colomb a pour la première fois posé le pied sur l’île.

 

Les acheteurs de ces portraits numériques vont pouvoir interagir avec les ‘’CryptosCubans’’, les artistes à l’origine de ce projet, après le lancement de leur plateforme en ligne. Des concerts et des fêtes à Cuba devraient aussi être proposées. « Cela va créer une vraie communauté unique qui nous connectera, ainsi que notre culture, au reste du monde » , ont déclaré les artistes à l’origine de ce projet.

 

Le but de ce projet est de connecter la culture cubaine au reste du monde. Crédit : REUTERS / Alexander Menghini

 

« Les portraits et les personnes combinent la chaleur de la société cubaine avec un monde numérique qui peut sembler froid et distant » , explique Gabriel Guerra, le co-fondateur du projet. « Les histoires que les gens nous ont raconté englobent littéralement la société cubaine, notre vie quotidienne, notre douleurs, nos rêves » .

 

Depuis l’émergence des NFT, Cuba est devenu un hotspot à croissance rapide pour l’art cryptographique et numérique. Des photographes et des artistes comme Gabriel Guerra utilisent des plateformes de cryptographie numérique pour accéder à de nouveaux marchés et toucher de nouveaux publics. L’avantage repose dans le fait que les artistes n’ont pas à quitter le pays pour pouvoir vendre leur travail, et les potentiels acheteurs n’ont plus à y venir pour acquérir une œuvre.

 

« Cela peut apporter aux artistes cubains non seulement la liberté de créer, mais aussi la liberté de se connecter avec des collectionneurs du monde entier » , se réjouit Gabriel Guerra.

 

Une partie du bénéfice des ventes iront aux sujets des portraits sous forme d’Ethereum. Crédit : REUTERS / Alexander Meghini

 

Le lancement officiel du projet est prévu pour le mois de décembre. 20% des bénéfices seront reversés sous forme d’Ethereum aux sujets des portraits, permettant ainsi à 1 492 Cubains de disposer de cryptoactifs, selon le site web du projet.

Voir aussi

 

Le CryptoCuban Social Club promet que les acheteurs de ses NFT possèderont bien plus une simple image, et accéderaient à une communauté tout entière et à un ‘’projet de changement en direct’’.

 

Cuba a déclaré en août l’autorisation des crypto-monnaies, ce qui en fait l’un des nombreux pays d’Amérique Latine à avoir récemment manifesté son intérêt pour la règlementation des monnaies numériques.

 

Lire aussi > [LUXUS+ MAGAZINE] LA MARQUE DE CONFISERIE DE LUXE LADY M FÊTE SES 20 ANS

 

Photo à la Une : © Unsplash

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut