Grammy Awards 2024 : les femmes à l’honneur

Le sexe dit faible a dominé les catégories les plus en vogue lors des derniers Grammy Awards 2024 le 4 février dernier, à Los Angeles. Parmi les lauréates de ce prix récompensant les meilleurs talents musicaux Outre Atlantique, Taylor Swift, Miley Cyrus, SZA, Barbie…

 

La 66ème édition des Grammy Awards – cérémonie incontournable de l’industrie musicale américaine –  s’est tenue ce dimanche à Los Angeles dans la Crypto.com Arena. L’ex-animateur du Daily Show, Trevor Noah a présenté la cérémonie pour la quatrième année consécutive tandis que l’auteur-compositeur, Justin Tranter, a présidé la Grammy Premiere Ceremony plus tôt dans la journée au Peacock Theater. “Nous ne célébrons pas seulement les notes et les mélodies. Nous rendons hommage à la force motrice derrière ces créations.” a déclaré Tranter.

 

94 trophées ont été délivrés au cours de la soirée pour autant de catégories, dont trois nouvelles. La meilleure prestation musicale africaine a ainsi été décernée à Water de Tyla, le meilleur enregistrement pop dance à Padam Padam de Kylie Minogue et le meilleur album de jazz alternatif à The Omnichord Real Book de Meshell Ndegeocello.

 

Les artistes féminines occupent la scène

 

Céline Dion a délivré le trophée du Meilleur album de l’année à Taylor Swift pour « Midnights », marquant un nouveau record puisqu’il s’agit de son quatrième Grammy dans cette catégorie, la plaçant devant Frank Sinatra, Stevie Wonder et Paul Simon. “J’aimerais vous dire que c’est le meilleur moment de ma vie, mais je ressens ce bonheur lorsque je termine une chanson ou lorsque je travaille avec mes danseurs. Pour moi, la récompense, c’est le travail ” a confié la chanteuse. Elle a également remporté le prix du Meilleur album vocal pop et a surpris le public lors de son discours d’acceptation en annonçant la sortie de son prochain album, “The Tortured Poets Department » (“Le département des poètes torturés”), prévu pour le 19 avril. Le post qu’elle a publié sur Instagram dans la foulée a déjà comptabilisé plus de 10 millions de mentions “J’aime”.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Taylor Swift (@taylorswift)

 

Les femmes s’imposent. La chanteuse SZA est l’artiste la plus saluée cette année avec 9 nominations et 3 trophées (Meilleur album R&B progressif, Meilleure prestation duo/groupe pop, Meilleure chanson R&B), tandis que le film Barbie totalise 11 nominations et repart avec les prix de Meilleur album de bande originale pour média visuel pour “Barbie The Album” , Chanson de l’année et Meilleure chanson écrite pour un média visuel pour “What Was I Made For?” de Billie Eilish O’Connell et Finneas O’Connell. Lors de son discours de remerciement, Billie Eilish a félicité la réalisatrice de Barbie snobée dans les nominations aux Oscars, Greta Gerwig pour “avoir fait le meilleur film de l’année”. Elle est montée sur la scène principale avec son frère, Finneas, interprétant leur titre issu de la bande originale de Barbie en adoptant un look inspiré de Barbie de 1965 pour sa performance.

 

Le titre de Meilleur nouvel artiste a été remporté par une femme également, la chanteuse de R&B Victoria Monét, qui a défilé sur le tapis rouge en tenant dans ses bras sa fille âgée de deux ans.

 

Miley Cyrus a remporté ses deux premiers Grammys pour “Flower”, désigné Enregistrement de l’année et Meilleure prestation pop solo. “Ma vie était belle hier. Alors, s’il vous plaît, ne pensez pas que c’est important. Même si c’est très important” a-t-elle plaisanté dans sa quatrième tenue de la soirée avant de faire ses remerciements puis d’ajouter “Je pense n’avoir oublié personne, sauf peut-être mes sous-vêtements”.

 

L’ancienne première dame des Etats-Unis, Michelle Obama a figuré sur la liste des gagnants pour le Meilleur enregistrement de livre audio, avec “The Light We Carry: Overcoming In Uncertain Times” (“La lumière en nous : surmonter les périodes d’incertitude”), après avoir remporté son premier Grammy en 2020 pour son mémoire “Becoming” (“Devenir”).

 

Selon une étude du think tank « Annenberg Inclusion Initiative », seulement 13,9% des nommés dans les catégories majeures étaient des femmes de 2012 à 2022. Cette année, elles représentent 24% des personnes nommées, toutes catégories confondues et dominent les catégories phares.

 

Lire aussi> OPPENHEIMER RAFLE CINQ RÉCOMPENSES AUX GOLDEN GLOBES

Photo à la Une : © Jordan Strauss

Curieuse et dynamique, Lhou Lagrange est constamment à la recherche de nouvelles aventures. Elle s’intéresse principalement aux nouvelles technologies, aux sciences sociales et à la géopolitique pour décrypter les tendances sociétales et rester agile. D’une âme polyvalente, elle combine ses connaissances et ses compétences pour servir sa jeune plume.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant