Jeux olympiques et Paralympiques 2024 : la torche olympique ou la star des Jeux

Le comité d’organisation des Jeux a dévoilé hier la nouvelle torche olympique, qui traversera toute la France et plus encore, jusqu’à son arrivée dans la capitale. Un emblème, un signe de reconnaissance, une mascotte ? Une chose est sûre, c’est que le réceptacle qui accueille l’une des flammes les plus connues du monde, évoque la puissance.

 

L’agenda estival des Jeux est pour le moins chargé. Après la révélation des différents sites de célébration, tout comme le partenariat au rang premium du groupe LVMH, dévoilés lundi, c’est au tour du design de la flamme olympique de se montrer. Un réceptacle qui accueillera la mythique flamme à Marseille, après être passée par Athènes en Grèce, pour le début du relais, à compter du 8 mai 2024. Plus que 10 mois à attendre avant ce spectacle grandiose et mondial.

 

Un design unique et novateur

 

Le designer de la future torche 2024 ? Mathieu Lehanneur. Artisan d’art et designer français aux nombreuses réussites, ses œuvres résident aujourd’hui dans des lieux artistiques de renom tels que le Moma à New York, le Centre Pompidou à Paris ou encore le Design Museum en Belgique. Et c’est donc à ce « champion de l’agilité intellectuelle » que le projet de torche olympique a été confié.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paris2024 (@paris2024)

Pour la conception, il a fallu six mois de gestation et seulement un prototype pour parvenir à ce résultat : « Trois axes ont été explorés. L’égalité, à travers une symétrie entre le bas et le haut de la torche, la ville de Paris et sa relation à la Seine, avec des effets d’ondes, de reliefs et de vibrations sur le milieu de la torche, l’apaisement, avec des courbes douces et arrondies, pour rappeler que cette torche, qui est amenée à être transmise, est avant tout un signe de générosité » a confié Mathieu Lehanneur à France Info.

 

Cette nouvelle torche, au design lunaire, presque spatial, mesure 70 cm de hauteur, avec un diamètre de 3,5 centimètres aux extrémités et 10 cm de centre. Elle arbore une robe champagne et pèse 1,5 kg.

 

 

Pour ce qui est des matériaux, il a fallu suivre les perspectives d’avenir, en termes d’écologie. C’est donc pour cela qu’elle est constituée d’acier recyclé et usagé, d’une épaisseur de 0,7 millimètre.

 

Côté fabrication, le début du processus de mise en oeuvre, soit les trois premières étapes, a été assuré en France, dans la Loire, puis en Moselle chez ArcelorMittal. Elle est ensuite arrivée dans deux nouveaux lieux pour la mise en forme finale. ArcelorMittal, le groupe sidérurgique de renommée mondiale avait déjà assuré sa construction, pour les Jeux d’été à Londres en 2012.

 

La flamme et son contenant, étant les mêmes pour les Jeux olympiques et paralympiques, va être conçue en 2 000 exemplaires. 1 500 étant réservés au parcours du relais de la flamme olympique, et 500 à celui du relais paralympique.

 

Un chiffre bien inférieur aux éditions précédentes.

 

La flamme olympique : une histoire de lien et de partage

 

Cette nouvelle flamme est un véritable symbole, à tous les égards. Selon le Comité d’organisation des Jeux, cette torche représente trois marqueurs des Jeux de Paris 2024.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mathieu Lehanneur (@mathieulehanneur)

L’égalité, que l’on retrouve dans la symétrie parfaite du design. Ces Jeux seront les premiers de l’histoire à être totalement paritaires.

 

L’eau, rappelée par les effets de relief, comme des petites vagues qui vont et viennent. Cet élément occupe une place toute particulière cette année. Entre la traversée des Océans et les jeux dans la Seine, il n’a de cesse d’être rattaché à l’événement sportif mondial.

 

Et pour finir, l’apaisement, de par la pureté de sa forme et de ses arrondis: « Les Jeux Olympiques et Paralympiques ont toujours été un symbole de paix. Depuis la Grèce antique, la Flamme Olympique porte un message d’unité auprès des peuples et des nations ! La Torche est un objet mythique qui incarnera l’arrivée des Jeux Olympiques et Paralympiques en France et à Paris !” peut-on lire sur les réseaux sociaux du Comité.

 

Après la présentation à la presse, vient celle aux athlètes. La toche leur a donc été révélée hier après-midi, sur le lieu de la cérémonie d’ouverture, en bord de seine, pour un impact encore plus symbolique.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jeux Olympiques (@jeuxolympiques)

Il ne reste plus qu’à attendre cette spectaculaire passation de flamme, qui ira entre les mains de 11 000 relayeurs.

 

Lire aussi >L’ÉVOLUTION DES MÉDAILLES DES JEUX OLYMPIQUES

 

Photo à la Une : © Presse

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant