Kering, une décennie d’excellence au service du luxe

En 2013, le Groupe Kering, autrefois connu sous le nom de PPR, amorçait une transformation majeure en adoptant un nouveau nom qui résonne avec ses racines, son histoire et ses valeurs. En 2023, Kering célèbre fièrement son 10e anniversaire. Découvrons ensemble l’histoire fascinante et les engagements qui ont façonné cette entreprise emblématique du luxe créatif et intemporel.

 

En 2013, le Groupe Kering, alors connu sous le nom de PPR, s’est réinventé, adoptant un nouveau nom qui reflète ses racines, son histoire et ses valeurs. François-Henri Pinault, le président-directeur général de Kering évoquait alors une volonté d’aller plus loin tout en restant fidèle à ses fondements.

 

En 2023, Kering célèbre ses 10 ans avec la campagne publicitaire « Empowering Imagination », qui traduit sa vision du luxe, basée sur la liberté de création et d’expression. Lancée en septembre 2023, « Empowering Imagination », souligne l’engagement du groupe envers l’innovation et la créativité.

 

 

« Kering innove constamment, imagine et encourage toutes les formes d’audace, avec une liberté de créer et d’explorer de nouvelles idées tout en embrassant à jamais son héritage et l’histoire qui alimente cette dynamique », souligne François-Henri Pinault, le Pdg de Kering.

 

Une histoire de croissance et de vision

 

L’histoire de Kering remonte à 1962 avec la fondation par François Pinault, père de François-Henri, des Établissements Pinault, une petite entreprise de négoce de bois basée à Rennes. Au fil des ans, l’entreprise grandit et se diversifie, jusqu’à devenir un leader de la distribution spécialisée au détail. C’est la naissance du groupe Pinault-Printemps-Redoute, rapidement devenu PPR.

 

En 1999, Pinault-Printemps-Redoute fait ses premiers pas dans le luxe. Le groupe rachète 42 % du groupe de luxe Gucci et 100 % de l’entreprise Yves Saint Laurent. En 2005, François-Henri Pinault prend les rênes du groupe et entreprend sa transformation radicale en acteur majeur du luxe.

 

 

PPR devient alors Kering, un nom imaginé par Havas Lifestyle, une agence qui a également réalisé la nouvelle identité visuelle, l’univers graphique et le site Internet. De quoi acter la transformation du groupe qui va totalement sortir du secteur de la distribution en cédant des différentes filiales (vente du Printemps en 2006, de Conforama en 2011, cessions de Redcats, Cyrillus et Vertbaudet en 2013 et introduction en Bourse de la Fnac la même année, etc.). Le logo est composé d’un emblème, une chouette stylisée censée représenter « le caractère visionnaire et clairvoyant » du groupe.

 

Le nom Kering fait référence au terme anglais « caring » (« prendre soin ») et au mot Ker, qui signifie foyer et lieu de vie en breton, rappelant l’origine de la famille Pinault. Après cette transformation, le groupe sera désormais concentré sur les seuls secteurs de l’habillement et des accessoires via ses marques de luxe et de sport & lifestyle, soit Gucci, Bottega Veneta, Saint Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Stella McCartney, Boucheron, Puma; etc. Après la revente de Puma (progressive à partir de 2018), Kering est désormais un « pure player » du luxe.

 

 

« Avec ce nouveau nom, qui résonne avec nos racines, notre histoire et nos valeurs, nous exprimions le désir d’aller plus loin, tout en réaffirmant les fondements de notre identité », avait expliqué François-Henri Pinault en 2013.

 

Célébration à travers l’art et la créativité

 

Pour marquer aujourd’hui cette décennie de succès, Kering a élaboré une série d’initiatives qui mettent en lumière son histoire et ses engagements. À commencer par le livre « Kering, de granit et de rêves ». Réalisé en collaboration avec la maison d’édition Flammarion, l’ouvrage retrace le parcours entrepreneurial de la famille Pinault, depuis les débuts modestes de François Pinault en 1962 jusqu’à son avènement en tant qu’acteur mondial du luxe. Un incroyable destin illustré par des archives, photos et témoignages personnels.

 

 

Lors des Journées Européennes du Patrimoine, les 16 et 17 septembre, Kering a par ailleurs ouvert les portes de son siège parisien. Les visiteurs ont pu découvrir une exposition d’œuvres d’art contemporain de la Collection Pinault, ainsi qu’une immersion dans l’héritage de Balenciaga. Une installation ludique invitait également à explorer l’univers du groupe de manière approfondie.

 

 

Enfin, en collaboration avec l’artiste Emily Yang, Kering a créé un NFT innovant représentant l’emblème de Kering, le hibou, dans un paysage reflétant la saison en temps réel et la lumière naturelle de l’Arctique. Cette création symbolise l’engagement continu de Kering envers la préservation de l’environnement de l’Arctique. Ce NFT a été mis aux enchères lors du dîner annuel Caring for Women à New York le 12 septembre 2023. Les fonds récoltés ont été versés aux ONG partenaires de la Fondation Kering dans la lutte contre la violence basée sur le genre.

 

Ainsi, à travers l’histoire passionnante de la famille Pinault et une série d’événements spéciaux, Kering célèbre à la fois ses 10 ans en tant que groupe emblématique du luxe créatif et 60 ans d’entrepreneuriat familial. Kering reste un modèle de réussite dans l’industrie du luxe, tout en demeurant attaché à ses racines et à son engagement envers un avenir durable et créatif.

 

 

Lire aussi>JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE : 10 ACTEURS DU LUXE À RENCONTRER

Photo à la Une : ©Kering

Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant