La fortune de la famille Mugabe dévoilée

La procédure de divorce de Bona Mugabe, la fille de l’ex-président du pays, a révélé au grand jour des documents judiciaires qui pourraient avoir de fortes répercussions. Ces derniers répertorient en effet des biens d’une valeur de près de 80 millions de dollars.

 

Le divorce de la fille de l’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, décédé en 2019, a révélé la richesse considérable accumulée par la famille de l’ex-dirigeant. Celle-ci est composée de biens d’une valeur d’environ 80 millions de dollars.

 

Ces chiffres ont été rendus public grâce à la procédure de divorce entre Bona Mugabe et son mari Simbarashe Mutsahuni Chikore, un ancien pilote de ligne, après neuf ans de mariage.

 

Selon des documents judiciaires, consultés par l’AFP, Simbarashe Mutsahuni Chikore a répertorié les actifs appartenant à Bona Mugabe ou détenus conjointement par le couple, tels que des dizaines de propriétés, des fermes, des voitures de luxe et près d’un million de dollars en espèces.

 

Simbarashe Mutsahuni Chikore est opposé au divorce. Toutefois, si sa femme et lui venaient à se séparer, il demande la garde conjointe de leurs trois enfants ainsi qu’une part des biens que le couple a acquis ensemble.

 

Un patrimoine varié

 

Robert Mugabe, qui a dirigé le Zimbabwe depuis son indépendance de l’Empire britannique en 1980 jusqu’en 2017, année où il a été chassé du pouvoir par un coup d’État, est décédé à l’âge de 95 ans à Singapour en 2019. Les détails de sa succession, publiés la même année, ont révélé qu’il laissait derrière lui une fortune de 10 millions de dollars, 10 voitures, une ferme et deux maisons. Cependant, certains estimaient alors que la richesse de la famille Mugabe était bien supérieure à ces biens déclarés.

 

De fait, les actifs répertoriés aujourd’hui comprennent 21 fermes et plus de 25 propriétés situées dans les quartiers huppés de la capitale Harare, dont une évaluée à 40 millions de dollars, ainsi qu’un hôtel particulier à Dubaï.

Voir aussi

 

Simbarashe Mutsahuni Chikore liste également plusieurs voitures, dont une Rolls Royce d’une valeur de 800 000 dollars et trois Range Rover. Selon les documents, Bona Mugabe possède enfin une « somme substantielle d’argent liquide en devises étrangères, dont le montant exact devrait être divulgué au tribunal », et aurait retiré « 760 000 dollars en espèces dans un sac » de la résidence du couple.

 

Ces dernières révélations devraient provoquer davantage l’indignation des Zimbabwéens, touchés par la pauvreté, des coupures d’électricité fréquentes et une sévère inflation.

 

Lire aussi >GAUTAM ADANI, LA CHUTE D’UN HOMME ET SON EMPIRE

Photo à la Une : © Britannica


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED