L’architecte David Chipperfield lauréat du prix Pritzker 2023

Le britannique, à l’origine d’une centaine de réalisations dans le monde, avec de multiples vocations (musées, sièges, habitat…) a été salué pour sa démarche durable, au service du bien commun.

 

Et le gagnant du prix Pritzker 2023 est : David Chipperfield  (ou pour ceux plus portés sur l’étiquette, Sir David Alan Chipperfield CH). L’équivalent en architecture du Prix Nobel en économie ou littérature, le Pritzker Architecture Prize a été décerné par le Jury à ce britannique de 69 ans connu pour ses réalisations grandioses, mêlant patrimoine et modernité mais aussi durabilité.

 

Le jury du Pritzker Prize a salué la « présence civique discrète mais profonde » de son architecture “au service du bien commun” et sa « durabilité toujours très à-propos ».

 

« Nous, les architectes, savons que nous pouvons jouer un rôle plus important dans la création d’un monde plus beau, mais aussi plus juste et plus durable. Nous devons relever ce défi et aider à inspirer la prochaine génération à accepter cette responsabilité avec courage et clairvoyance.», a commenté pour sa part David Chipperfield, évoquant aussi “les contributions “ que peuvent apporter les architectes “pour relever les défis de taille posés par le réchauffement climatique et les inégalités »

 

Peu de femmes

 

Créé en 1979 par Jay Pritzker, le fondateur avec son frère Robert, des hôtels Hyatt, le prix Pritzker a récompensé les talents de nombreux hommes de toutes nationalités (dont le sino-américain Pei, le brésilien Oscar Niemeyer, l’américano-canadien Franck Gehry, les français Christian de Portzamparc, Jean Nouvel et Jean-Philippe Vassal, le Burkinabé Diébédo Francis Kéré…) et seulement six femmes, et pas avant 2004 (Zaha Hadid, Kazuko Sejima, Carme Pigem, le duo féminin irlandais Shelley McNamara et Yvonne Farrell et Anne Lacaton)…

 

 

Zaha Hadid © Zaha Hadid Architects

 

Né en 1953 dans le Devon en Angleterre, David Chipperfield a  étudié à Londres à la Kingston School of Art et à l’Architectural Association, dont il a été diplômé en architecture en 1977.

 

Depuis la création de sa propre agence d’architecture en 1985, après un début de carrière au sein des cabinets de Norman Foster et Richard Rogers, il a réalisé une centaine de projets en  Asie, en Amérique du Nord et  en Europe. Il a des bureaux à Londres, Berlin, Milan, Shanghai et Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne).

 

Réalisations multiples

 

Parmi ses réalisations, figurent aussi bien des rénovations que des créations de musées ou d’immeubles, des magasins ou maisons individuelles…

 

Dans le domaine muséal, se détachent ainsi la restauration de  la Royal Academy of Arts à Londres en 2018, ou  en 2021, de la Neue Nationalgalerie de Berlin imaginé par Ludwig Mies van der Rohe qui datait de 1968.  Dans la même ville, sur l’île aux musées, il a conçu en 2019 la galerie James-Simon, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce bâtiment blanc en colonnades n’est pas seulement majestueux : choix des matériaux et techniques de fabrication lui donne un profil éco-responsable, avec une émission réduite en polluants.

 

Neue Nationalgalerie © David Chipperfield Architects

 

David Chipperfield a aussi imaginé les sièges d’Amorepacific à Séoul et de la BBC Scotland à Glasgow.

 

Côté sportif, il a mené tambour battant la construction, en seulement onze mois, du bâtiment de l’America’s Cup à Valence (Espagne) (2006), lieu d’accueil de la célèbre course nautique pour la première fois en 150 ans en Europe. Et il a imaginé dans son pays d’origine, le River and Rowing Museum, (1997) retraçant l’histoire de l’aviron et de la Tamise.

 

l’America’s Cup © David Chipperfield Architects

 

Enfin, cet architecte capable d’embrasser tous les aspects de la vie a imaginé à Hyogo (Japon), la chapelle du cimetière d’Inagawa (2017).

 

Chapelle du cimetière d’Inagawa © David Chipperfield Architects

 

Dans ses tuyaux, en cours d’achèvement, on peut encore citer la refonte des Procuratie Vecchie sur la place Saint-Marc de Venise, la nouvelle aile d’art contemporain du Metropolitan Museum of Art de New York, l’extension du Musée archéologique national d’Athènes, le futur stade pour les JO d’hiver 2026 de Milan, des tours résidentielles en Allemagne, Belgique, Chine et Etats-Unis (New York). Mais aussi une première en Australie, via un complexe résidentiel !

 

Lire aussi >LES PLUS BELLES ARCHITECTURES DE MUSÉE

Photo à la Une : © David Chipperfield Architects

Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant