Vous lisez en ce moment
Mode : Ces collections exclusives au nom de la solidarité

Mode : Ces collections exclusives au nom de la solidarité

Au fil du temps, le monde de la mode a du s’adapter aux changements et à l’évolution de la société et ses consommateurs, dont la conscience s’oriente de plus en plus vers un soucis de durabilité, de respect de l’environnement ainsi que des valeurs éthiques. Dans cette optique, les projets et partenariats éthiques se sont multipliés dans le secteur du luxe, permettant aux marques de redorer leur image et gagner la confiance d’une clientèle sensible aux causes humanitaires. Retour sur les marques qui dévoilent des collections capsules exclusives solidaires.

 

Kenzo

 

D’où vient le symbole Kenzo ? Les chiffres effrayants montrant que le tigre est en voie d’extinction ont poussé Kenzo Takada à faire du félin son symbole en 1970 ainsi qu’à s’engager pour la préservation du tigre. Pour prévenir ce phénomène et participer à la préservation du tigre, la marque s’est associée une seconde fois à WWF en proposant une collection de prêt-à-porter pour soutenir l’initiative « Tx2 » , qui vise à doubler la population de tigres sauvages d’ici 2022, l’année du Tigre selon l’horoscope chinois. 

 

La collection est réalisée en coton biologique pour hommes et femmes, avec un motif de tigre. Chaque modèle vendu permettra de verser 10 dollars à l’initiative « Tx2 » du WWF. La collection est disponible dans les boutiques Kenzo et sur le site de la marque.

 

Le partenariat se prolonge également par le travail de Kenzo sur la durabilité de son industrie du coton et son empreinte sur l’eau douce. L’objectif de la marque est également de s’approvisionne 98 % de coton durable issu de l’agriculture biologique et de la Better Cotton Initiative d’ici 2025.

 

 

Stella Mcartney

 

“Pendant ce moment de pause forcé, je me suis posé des questions plus en profondeur sur ce que je fais et pourquoi je le fais. Comment pouvons-nous revenir au monde ‘habituel’ avec plus de conscience ? Lors d’une nuit pendant laquelle je peinais à trouver le sommeil, j’ai traduit par des mots mes pensées sur ce qui est vraiment important. Le résultat, que j’ai partagé avec mon équipe, est devenu une sorte de manifesto.

 

Nous l’appelons aujourd’hui le McCartney Manifesto de A à Z—une carte de notre ADN et un plan de nos futures intentions; tout ce que nous savons, croyons et aimons en termes de mode. Je voulais définir qui nous sommes et qui nous espérons être. Il s’agit d’un guide pour nous responsabiliser et un défi pour être la meilleure maison de mode durable qui soit.” 

 

“Etant dans la mode depuis 20 ans, j’ai beaucoup réfléchi à notre impact à une grande échelle. Comment pouvons-nous réduire ce que nous produisons ? Comment pouvons-nous faire plus avec moins ? Comment pouvons-nous vraiment arriver à zéro déchet ?” a confié Stella Mcartney.

 

Dans un premier temps, la maison s’engage à réduire encore plus les déchets et l’utilisation de matières premières, le tout en accroissant l’emploi de tissus recyclés. La créatrice engage sa marque a rechercher des solutions meilleures et végétaliennes pour créer le plus de vêtements durables sans jamais sacrifier la notion de luxe intemporel ni la désirabilité.

 

Dans un second temps, la créatrice s’est associée avec 26 artistes afin d’illustrer un abécédaire, dont chaque lettre reprendra une valeur chère à la maison et présentera un look de la collection resort 2021 en lien avec cette valeur. Certaine pièces seront mises aux enchères pour des œuvres de charité.

 

Son  plan d’engagement concret étalé sur le long terme dévoilera donc 26 t-shirts pour l’occasion, déclinés dans une palette allant de teintes monochromes à des nuances plus colorblock, le tout en mêlant motifs et interprétations.

 

 

Le premier drop de t-shirts “A à Z” sera disponible le 3 décembre prochain sur le site internet ainsi qu’en boutique.

Loewe 

 

Loewe, avec sa 3ème collection annuelle, decide de défendre la cause des éléphants d’Afrique, qui viennent d’être officiellement classés en tant qu’animaux en danger critique d’extinction. Cette collection illustre l’initiative Elephant Crisis Fund, lancée conjointement par les associations Save the Elephants et Wildlife Conservation Network.  

 

Pour concrétiser sa collaboration avec Knot On My Planet, la campagne de protection de la faune sauvage, Loewe dévoile le sac “Elephant” fabriqué dans le tissu traditionnel du Kenya, le Shuka, habituellement utilisé pour des châles. 

 

Le sac, en forme d’éléphant, offre une sangle à glands tissée à la main par des femmes du collectif d’artisanat, Samburu Trust. Ses couleurs chaudes respectent la tradition du peuple Samburu et n’ont pas été choisies au hasard : le bleu représente le ciel tandis que le rouge symbolise le sang de leur bétail. Limité à 300 exemplaires, la totalité des profits du sac sera reversée à l’Elephant Crisis Fund. 

 

 

La pièce est disponible en exclusivité sur les sites Loewe et MyTheresa.

 

Balmain

 

Cette année, la maison française s’associe une nouvelle fois à l’association de lutte contre le sida Red. C’est une basket unisexe exclusive qui symbolisera le soutien apporté à l’organisation internationale The Global Fund, créée pour éradiquer le plus rapidement possible les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. 

 

Cette sneaker au design minimaliste mais originale à la fois représente la volonté d’Oliver Rousteing de faire de cette basket une pièce unique en son genre. En effet celle-ci possède des notes griffonnées initialement sur des prototypes et marie l’authenticité de la création aux valeurs engagées de la marque, qui reverse d’ailleurs 25% des bénéfices de la vente à l’organisation The Global Funds.

 

Jean paul Gaultier 

 

Depuis aussi longtemps qu’on s’en souvienne, Jean Paul Gaultier est un créateur pour qui la durabilité et toutes les valeurs concernées sont une priorité. Dès 1996, lors de la présentation de son défilé printemps-été, Jean Paul Gaultier surprenait en dévoilant une collection intitulée “Safe Sex Forever”, une collection engagée dans la lutte contre le VIH, une lutte menée par ailleurs tout au long de sa carrière. 

 

Le mois dernier, c’est à travers des chaussettes striées des mêmes mots qu’il se bat pour la cause au profit de l’association Sidaction dont il est ambassadeur. 

Voir aussi


 

 

“La lutte contre le sida, c’est une histoire avant tout personnelle : ce combat me tient particulièrement à cœur. J’ai été confronté à ce fléau qui a emporté mon ami. Je me souviens du rejet auquel ont été confrontés les malades, au début. Cela m’a toujours révolté alors que tout le monde peut être concerné un jour. Je veux m’adresser aux jeunes et essayer de les sensibiliser car trop souvent ils pensent que le VIH/sida ne les concerne pas” explique-t-il. 

 

Les chaussettes sont disponibles au prix de 22€ sur le site Sidaction et à Paris, dans la boutique Tom Greyhound. L’intégralité des bénéfices sera reversée à l’association Sidaction.

 

Alexander Mcqueen

 

Depuis 2019, Sarah Burton, directrice artistique d’Alexander McQueen a mis place plusieurs projets visant à soutenir les étudiants d’écoles de mode : ouverture d’un studio éducatif composé de plusieurs ateliers à Londres et donation des tissus non utilisés des archives de la maison. 

 

Cette année, beaucoup plus d’écoles sur tout le territoire anglais (20 institutions ont été sélectionnées) vont bénéficier de ce programme. Elles auront ainsi accès à ces tissus tout au long de l’année mais aussi pour les projets de fin d’études. 

 

“Il est de notre responsabilité d’étendre notre programme d’aide pratique et d’encourager les étudiants d’écoles de mode. Lorsque les temps sont toujours plus difficiles pour les jeunes créatifs, agir, partager nos ressources et ouvrir les yeux sur les opportunités est devenu un engagement interne central chez Alexander McQueen que nous prenons tous très au sérieux.” a expliqué Sarah Burton.

 

Fendi

 

La maison Fendi a décidé de dévoiler ses objectifs futur en créant Fendi Factory, un nouveau pôle dédié au développement, à la création, à l’innovation, à la formation et à la production.  ce nouveau pôle situé à Bagno a Ripoli.  Également, la marque a annoncé le 11 novembre dernier, le lancement d’une nouvelle section de son site officiel entièrement consacrée à son engagement en matière de développement durable et de responsabilité sociale. 

 

Dans un second temps, Fendi a dévoilé sa collection capsule FF Green, qui redessine les contours des iconiques sacs Peekaboo et Baguette conçus cette fois-ci en coton et polyester recyclé.

 

 

Lire aussi > LE DEVELOPPEMENT DURABLE FAIT DESORMAIS PARTIE INTEGRANTE DE LA CONCEPTION DES MAISONS DE LUXE

 

Photo à la Une : © Kenzo

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut