Moët & Chandon : 280 ans de bulles festives

Depuis sa fondation en 1743, Moët & Chandon a continué de transmettre un savoir-faire exceptionnel en matière de vinification et à incarner un esprit innovant et précurseur de génération en génération. Moët & Chandon est ainsi devenue une marque de champagne de renommée internationale, transformant cette entreprise familiale en un symbole mondial de réussite.

 

On dit que toutes les six secondes, quelqu’un dans le monde ouvre une bouteille de Moët & Chandon. Cela ne fait aucun doute : indissociable de l’univers de la fête, les bouteilles de champagne du producteur français sont particulièrement prisées.

 

Moët & Chandon a été reconnue pour son expertise en inventant de nouvelles manières de célébrer les succès avec du champagne. Les premiers gestes emblématiques associés à cette boisson pétillante ont vu le jour grâce à la Maison, tels que le rituel de briser une bouteille lors du baptême d’un nouveau navire. Des cascades de champagne saluant les victoires sur les circuits automobiles aux impressionnantes pyramides de flûtes déployées dans le monde entier, tous ces symboles ont été créés par Moët & Chandon. Aujourd’hui, la mini-flûte Moët & Chandon ainsi que les bouteilles ornées de cristaux Swarovski sont devenus des éléments incontournables lors des événements festifs.

 

 

Claude Moët, le fondateur de la Maison en 1743, a été le premier à incarner cet esprit en transformant un vin régional prestigieux en boisson recherchée et appréciée. Son petit-fils, Jean-Rémy Moët, qui a repris l’entreprise en 1792, a été le précurseur de l’internationalisation, au-delà du vieux continent, de la marque, transformant rapidement Moët & Chandon en un symbole mondial de la célébration.

 

Le vignoble s’étend sur un impressionnant domaine de 1 190 hectares de sol calcaire riche, dont 50 % sont classés en tant que grands crus et 25 % en tant que premiers crus, ce qui en fait le plus grand vignoble de la région champenoise. Sous terre, les caves de Moët & Chandon sont les plus vastes de toute la région. S’étalant sur une distance de plus de 28 kilomètres, ces caves forment un réseau labyrinthique où le vin évolue et se transforme dans des conditions de température et d’humidité idéales.

 

Maison chargée d’histoire

 

Saviez-vous que Moët Imperial, le champagne emblématique de la Maison, doit son nom à l’Empereur Napoléon Bonaparte ? Ce dernier avait en effet effectué de nombreuses visites aux domaines de Moët & Chandon à Épernay et avait honoré Jean-Rémy Moët en lui décernant la Légion d’Honneur, la plus haute distinction honorifique en France. Selon une légende, Napoléon et ses troupes auraient instauré la tradition de sabrer les bouteilles de champagne Moët pour célébrer leurs victoires.

 

 

« Je ne peux vivre sans champagne, en cas de victoire, je le mérite, en cas de défaite, j’en ai besoin », avait déclaré Napoléon.

 

La position stratégique d’Épernay, située sur la route de l’Est reliant Paris aux grandes villes allemandes, austro-hongroises et même russes, a sans doute joué un rôle crucial dans le succès commercial de la Maison. Cependant, ce n’est pas le seul facteur. Jean-Rémy Moët a fait preuve d’intuitions stratégiques exceptionnelles et d’un talent commercial reconnu de tous. Les archives comptables révèlent la première commande passée par Napoléon Bonaparte, alors Premier Consul de Paris, le 27 thermidor An 9 (15 août 1801), suivie d’une deuxième commande en 1803. Avec l’accession de Napoléon Bonaparte au titre d’Empereur en 1804, les registres comptables enregistrent ensuite « 9 expéditions à destination de l’Empereur et de sa famille ». Napoléon fut ainsi un client fidèle et régulier de Moët, jusqu’à l’exil et même au-delà.

 

Ces liens entre la grande Histoire de France et la petite histoire du champagne avaient fait dire un jour à Talleyrand : « Mon cher Monsieur Jean-Rémy Moët, vous êtes un prédestiné de l’avenir. Je déclare que, grâce à cette coupe et à son contenu, votre nom moussera plus longtemps et beaucoup mieux que le nôtre. »

 

Les soirées Moët & Chandon Grand Day et Effervescence

 

Pour célébrer le champagne, la convivialité et la joie de vivre, la Maison organise annuellement des événements rassemblant bon nombre de personnalités. Il s’agit des soirées « Grand Day » et « Effervescence », qui fleurissent lors des fêtes de fin d’année aux quatre coins du globe et font escale dans une vingtaine de villes comme Londres, Paris, Mexico, Johannesburg, Moscou, Hong Kong, Stockholm, Anvers, Amsterdam et Singapour. Ces célébrations mondiales invitent les amis de la Maison de Champagne à rappeler le “savoir-fête” de Moët.

 

 

Pour le Grand Day de 2019, Moët & Chandon avait convié les amis et les hôtes de la Maison de Champagne à lever leurs verres pour un toast mondial célébrant le 150e anniversaire de Moët Impérial, une icône mondiale de la célébration depuis 1869. Cette tradition annuelle, initiée en 2016, continue d’honorer cette épopée avec un programme festif comprenant une série d’événements dédiés à la célébration de Moët Impérial. La cuvée Brut Impérial propose un assemblage dont l’élevage supérieur à 22 mois confère une texture plus crémeuse et des arômes plus chaleureux, notamment de poires et de fruits jaunes confits, par rapport à ses précédentes versions. Une touche d’amertume en fin de dégustation vient agréablement titiller les papilles, tout en préservant l’équilibre qui caractérise ce champagne, moins conventionnel que par le passé. Pour la cuvée la plus produite et commercialisée au niveau mondial, cela représente un véritable exploit.

 

Les soirées « Effervescence » se démarquent, elles, par leur ambiance dorée et une série d’événements festifs, y compris des expériences de vente au détail dans les villes hôtes. De plus, ces célébrations encouragent à lever son verre pour une bonne cause à travers leur programme « Toast For A Cause », où l’intégralité des recettes est reversée à des associations caritatives. En 2022, Moët a poursuivi sa collaboration pour la deuxième année consécutive avec The Sapphire Project.

 

 

Plus récemment, fin 2022, à l’occasion des 280 ans de Moët & Chandon, la soirée « Effervescence » s’est tenue au Palais Brongniart à Paris. Parmi les invités, on pouvait compter des célébrités telles que Jessica Chastain, Emily Ratajkowski, Sienna Miller et Michaela Coel. Fidèle à son esprit festif, la Maison a également accueilli la chanteuse belge Angèle, l’icône du disco Gloria Gaynor et le DJ Kungs. Des personnalités telles que Roger Federer, Natalie Portman, Vincent Cassel et Naomi Harris ont enfin répondu à l’invitation et ont pu déguster les créations culinaires du Chef Yannick Alleno, accompagnées du Moët & Chandon Grand Vintage 2004.

 

 

« Les fêtes de fin d’année sont une période importante et significative pour notre Maison – des moments de célébration, de partage avec les proches et de générosité. Nous sommes honorés d’apporter les valeurs du champagne le plus apprécié au monde dans des villes emblématiques », avait alors déclaré Berta de Pablos-Barbier, Présidente & CEO de Moët & Chandon.

 

Moët & Chandon x Daniel Arsham

 

À l’occasion de son 280e anniversaire, Moët & Chandon a ainsi dévoilé une toute nouvelle cuvée et a collaboré avec l’artiste contemporain Daniel Arsham pour créer une œuvre d’art et une collection de bouteilles inspirées par l’héritage de la maison de champagne.

 

Intitulée « Collection Impériale Création No. 1 », la nouvelle création de Moët & Chandon est le reflet du concept de « haute œnologie » de la Maison. Complexité, élégance et préciosité sont les maîtres-mots de ce champagne qui repose sur un assemblage de trois cépages provenant de sept millésimes différents, chaque raisin étant méticuleusement sélectionné et élevé dans des environnements spécifiques afin de magnifier ses qualités uniques.

 

 

Célèbre pour ses sculptures mêlant art urbain et style antique, Daniel Arsham a puisé son inspiration dans l’héritage de Moët & Chandon pour cette collaboration. Il a choisi de célébrer les vitraux réalisés par le peintre-verrier Félix Gaudin, qui ornent la cave du domaine de la Maison à Épernay depuis la fin des années 1890. Son œuvre sculpturale, d’une longueur de trois mètres, sera exposée en permanence à la Galerie Impériale de Moët & Chandon, à proximité du vitrail d’origine.

 

Parallèlement, l’artiste a également conçu 85 bouteilles en édition limitée. Ces flacons, créés en 3D et habillés entièrement de blanc, évoquent avec élégance le design des vitraux tout en incorporant subtilement des références au Château de Saran, propriété de Moët & Chandon depuis 1801.

 

« Nous avons créé la Collection Impériale Création No. 1, lancée pour notre 280e anniversaire, en imaginant un champagne conçu pour l’éternité : c’est notre relation particulière avec le temps pour cultiver, sélectionner et faire vieillir le champagne qui rend le choix de Daniel Arsham si pertinent. L’approche unique de Daniel pour l’héritage de Moët & Chandon capture magnifiquement l’essence de notre histoire et de notre métier », déclare Benoît Gouez, chef de cave de la maison dans un communiqué.

 

Lire aussi>BLANC SINGULIER, LA CUVÉE DE RUINART QUI TÉMOIGNE DE L’ÉVOLUTION CLIMATIQUE

Photo à la Une : ©Moët & Chandon

Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant