Vous lisez en ce moment
Pour son retour au 24h du Mans, Ferrari s’inspire de la Formule 1

 

 

Pour son retour au 24h du Mans, Ferrari s’inspire de la Formule 1

Ferrari signera son grand retour en 2023 lors de la course mythique des 24h du Mans, avec une voiture inspirée de la Formule 1.

 

Si la 90e édition de la plus grande course d’endurance du monde, les 24h du Mans, se déroulera les 11 et 12 juin prochain, l’équipe Ferrari, elle, fera son grand retour en 2023. En effet, le constructeur automobile a annoncé en 2021 le lancement du programme Le Mans Hypercar (LMH) qui permet au constructeur de rouler en Championnat du Monde FIA ​​WEC dans la nouvelle catégorie hypercar dès 2023.

 

Cinquante ans après la dernière participation officielle dans la catégorie reine des World Sport Prototypes en 1973, Ferrari se lancera sur la piste dans la catégorie Hypercar du Championnat du Monde d’Endurance FIA, un championnat qu’elle a activement contribué à créer, ainsi qu’aux mythiques 24h du Mans, en 2023.

 

© Vito Possidente et ByKolles

 

En plus de 70 ans de course, nous avons amené nos voitures à roues couvertes à triompher sur des pistes du monde entier, en expérimentant des solutions technologiques de pointe: des innovations qui viennent des circuits et font que chaque voiture de route produite à Maranello. Avec le nouveau programme Le Mans Hypercar, Ferrari relance son engagement sportif et confirme sa volonté d’être acteur des championnats du monde d’excellence du sport automobile.” expliquait John Elkann, président de Ferrari.

 

Le retour de Ferrari en compétition s’explique par l’entrée en vigueur du budget plafonné en Formule 1 qui invite les écuries à rediriger ressources et ingénieurs vers d’autres programmes. 

 

© Vito Possidente et ByKolles

 

Antonello Coletta, directeur du projet Le Mans Hypercar révèle quelques informations sur la future Hypercar de la marque : « Je pense que la technologie que l’on a chez Ferrari est l’un de nos plus grands atouts, et c’est normal que l’on partage cette technologie entre tous nos projets. C’est normal que le projet LMH ait une expérience F1, mais pas seulement, ça vient aussi des voitures de route. (…) Nos technologies sont tirées d’expériences passées au niveau de la F1 et des voitures de route » commente-t-il dans un entretien exclusif accordé à motorsport.tv sur Ferrari channel.

Voir aussi

 

La nouvelle infrastructure construite près de la piste de test Ferrari de Fiorano servira au développement du prototype LMH ainsi que de la 296 GT3, permettant un échange de technologie entre la route, la F1 et le WEC.

 

 

Lire aussi > LE GRAND PRIX DE MONACO EST-IL MENACÉ?

 

Photo à la Une : © Alexis Goure (Aco)

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED