Qui était l’emblématique photographe Elliott Erwitt ?

Il était l’un des photographes les plus polymathes de l’art visuel. Disparu le 29 novembre dernier, Elliott Erwitt a marqué sa génération avec ses images tant ludiques qu’intimes, ses portraits et sa patte créative unique en noir et blanc.

 

Le 29 novembre 2023, le monde de l’art perdait Elliott Erwitt.

Cet artiste, né à Paris en 1928 de parents immigrés russes, avait grandi en Italie avant de rejoindre les Etats-Unis. Jusqu’en 1950, il étudie la photographie et la réalisation au Los Angeles City College et à The New School for Social Research.

A la fin de son cursus universitaire, l’artiste en herbe voyage pendant quelques mois et s’essaye à la photographie en prenant pour modèles divers paysages. En 1951, il devient assistant-photographe dans l’armée, puis, deux ans plus tard, pose ses valises à New York où il rejoint l’agence Magnum Photos.

 

© Elliott Erwitt – Magnum Photos

 

Photos de chien, portraits, paysages, villes, couples, enfants, politique, mode, publicité… Les talents d’Elliott Erwitt sont pluriels, sans que ce dernier n’ait jamais souhaité expliquer ses clichés.

 

Un regard libre et amusant

 

Le public attiré par les visuels animaliers et ludiques le connaissait notamment pour ses photographies de chiens. Grand ami de ces animaux à poil, Elliott Erwitt les a capturés, avec son appareil bien évidemment, de manière naturelle et amusante et ce, dans divers contextes. Si l’artiste leur a consacré plusieurs ouvrages, le musée Maillol a mis à l’honneur ces photos de chiens lors d’une rétrospective en mars 2023.

 

© Elliott Erwitt – Magnum Photos

 

Elliott Erwitt a aussi réalisé de nombreux clichés de couples. Des scènes intimes et douces, des baisers, des moments de complicité et d’humour, le tout dans des cadres du quotidien, à la maison, en voiture, dans la rue ou à la plage.

 

© Elliott Erwitt – Magnum Photos

 

Ce sont aussi les photos d’enfants, dont les regards tant innocents que vulnérables suscitent à coup sûr l’émotion.

Outre ces thématiques, le photographe s’est attelé à immortaliser la vie, juste la vie. Un homme âgé prenant le soleil dans un parc, le métro new-yorkais, la mer de St Tropez…Difficile de citer toutes ces scènes du quotidien, aussi simples que magnétiques.

Mais Elliott Erwitt a aussi réalisé des portraits de célébrités, telles que Marilyn Monroe, Jackie Kennedy lors de l’enterrement de son mari, Alfred Hitchcock, Charles de Gaulle ou encore Che Guevara.

 

Marilyn Monroe © Elliott Erwitt – Magnum Photos

 

Pour découvrir toute l’ampleur de son travail, rendez-vous jusqu’au 17 mars 2024 à La Sucrière à Lyon. L’exposition rassemble 215 photographies en noir et blanc et en couleur, liées à une grande variété de thématiques.

 

Lire aussi > MARIA CALLAS A DÉSORMAIS SON MUSÉE À ATHÈNES

Photo à la Une :  Autoportrait Elliott Erwitt © Elliott Erwitt – Magnum Photos

Mode, hôtellerie, gastronomie, joaillerie, beauté, design… Pauline Duvieu est une journaliste spécialisée dans le luxe et l'art de vivre. Passionnée par les sphères du milieu haut de gamme qui suscitent l’émotion, elle aime décrire les créations des maisons et raconter les histoires des talents qu’elle rencontre.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant