Roland Garros 2024 : le sacre de Carlos Alcaraz et Iga Świątek

Roland-Garros 2024 s’est achevé dimanche 9 juin au son de la Marcha Real, l’hymne national espagnol. Si la mélodie a souvent retenti près de la Porte d’Auteuil pour couronner les succès d’un certain Nadal, elle était cette fois-ci dédiée à Carlos Alcaraz. Chez les femmes, c’est la joueuse polonaise Iga Świątek qui s’est imposée sur le court en remportant son quatrième sacre parisien. Retour sur ces deux étoiles montantes du tennis.

 

C’est un nouveau Roland-Garros qui s’est clôturé dimanche 9 juin, couronnant ainsi Carlos Alcaraz et Iga Świątek. Alors que beaucoup semblent tirer des conclusions nuancées de cette édition 2024, entre sièges vides, matchs à des heures indues ou encore sessions nocturnes réservées à la gent masculine, elle aura au moins eu le mérite de confirmer la belle trajectoire de la nouvelle génération et des deux vainqueurs.

 

Alcaraz, le prodige

 

Grand champion de l’édition 2024 de Roland-Garros, Carlos Alcaraz vient de confirmer son titre de prince héritier de Nadal.

 

 

Carlos Alcaraz pendant sa finale contre Alexander Zverev

 

 

À seulement 21 ans, il compte un palmarès des plus foudroyants : quatorze titres, dont trois tournois du Grand Chelem (l’US Open 2022, Wimbledon 2023 et Roland-Garros 2024) et cinq Masters 1000 (Miami en 2022, Indian Wells en 2023 et 2024, et Madrid en 2022 et 2023). En 2022, il impressionne en battant lors du Masters 1000 de Madrid Rafael Nadal et Novak Djokovic, devenant le premier joueur à battre les deux membres du Big Three (Roger Federer étant le troisième) dans un tournoi sur terre battue, ainsi que le plus jeune joueur depuis Rafael Nadal en 2005 à battre un joueur numéro un mondial sur cette même surface.

 

Son premier triomphe sur le court Philippe-Chatrier marque un nouveau chapitre pour le jeune homme originaire d’El Palmar. Mais si Alcaraz a brillé tout au long du tournoi Porte d’Auteuil, sa finale contre l’Allemand Alexander Zverev a longtemps gardé les spectateurs au bord de leurs sièges. Plus solide que l’Espagnol, Zverev a bien malmené ce dernier, transformant leurs échanges en véritable jeu de mental. Au cours de 4h19 de match, Alcaraz est tout de même parvenu à combler son retard de deux sets à un, pour finalement sortir vainqueur de cette rencontre en cinq sets (6-3, 2-6, 5-7, 6-1, 6-2).

 

 

Iga Świątek, l’éviscératrice

 

À 23 ans, Iga Świątek semble inarrêtable. En décrochant son quatrième titre du Grand Chelem à Roland-Garros, elle se place aujourd’hui en haut du classement mondial du tennis féminin, où elle précède désormais l’Américaine Coco Gauff.

 

Professionnelle depuis 2018, la jeune femme est déjà détentrice de vingt-deux titres en simple sur le circuit WTA. Elle intègre l’histoire le 10 octobre 2020 en devenant la première joueuse polonaise (hommes et femmes confondus) à remporter un tournoi du Grand Chelem en s’imposant contre Sofia Kenin en finale de Roland-Garros.

 

 

Iga Świątek lors de sa victoire à Roland Garros en 2020

 

 

Le tournoi parisien s’impose ainsi comme son terrain de prédilection où elle triomphera à quatre reprises. Il s’en est pourtant fallu de peu pour que la jeune femme se fasse évincer de l’édition 2024 dès le 2ᵉ tour. Pendant un bras de fer de presque 3 heures, Świątek s’est démenée pour résister à la surprenante Japonaise Naomi Osaka qu’elle parviendra tout de même à éliminer (7-6 (7/1), 1-6, 7-5). Si cet échange l’a bousculée, cela n’a été qu’un trébuchement pour celle qui était surnommée “Eviswiatek” – celle qui éviscère tous ses adversaires – dans sa jeunesse. La joueuse n’a concédé que 17 jeux lors de ses cinq derniers matchs. Anastasia Potapova a été humiliée en 8e (6-0, 6-0) en quarante minutes. Même chose pendant les quarts avec Marketa Vondrousova (6-0, 6-2), finaliste de Roland-Garros en 2019. Ou pendant le match contre Coco Gauff (6-2, 6-4) en demie.

 

Au cours de la finale contre l’Italienne Jasmine Paolini, la n°1 mondiale s’est montrée une fois de plus très efficace : en 1h08, elle s’est imposée 6-2, 6-1, impassible face à son adversaire.

 

 

Également détentrice d’un trophée à l’US Open 2022, Iga Świątek semble marcher dans les pas de son idole Rafael Nadal, qui, au même âge qu’elle, comptait aussi quatre victoires à Roland-Garros.

 

Lire aussi>Coup d’envoi pour le tournoi de Roland Garros

 

Photo à la Une : © Presse





Passionnée par l’art dans toutes ses formes, Charline Point est une jeune journaliste animée par une curiosité féroce et une vive appétence pour la culture. Après plusieurs années dans les relations presse, Charline se lance dans le journalisme. Ses sujets de prédilection s’orientent autour du voyage, de la gastronomie, du cinéma et de la mode.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant