Vente aux enchères Sotheby’s : une bague, deux rappeurs et un million d’euros

Mardi dernier, la Maison Sotheby’s a organisé une vente aux enchères en ligne consacrée au hip-hop. Celle-ci a réuni de nombreux objets de collection, parmi lesquels une bague ayant été conçu et ayant appartenu à l’un des plus grands rappeurs de tous les temps : Tupac.

 

La Maison de vente aux enchères Sotheby’s a l’habitude de faire les gros titres. Elle compte parmi les enchères les plus élevées et les plus médiatisées de la planète. L’une des dernières en date ? Une vente consacrée au hip-hop qui présentait différents objets, dont une bague dessinée et portée par le regretté rappeur américain Tupac, vendue pour la modique somme d’un million de dollars.

 

Un objet hip(er) rare

 

Selon le commissaire priseur, il s’agit de l’artefact de bijoux lié au hip-hop le plus cher jamais vendu. Son estimation de base était de 300 000 dollars, allant jusqu’à plus d’un million pour l’enchère finale.

 

Portée aux MTV Video Music Awards en 1996 par le rappeur lors de sa dernière apparition publique, ce bijou, devenu un véritable objet de collection, a marqué un chapitre important dans sa vie.

 

 

C’est une bague en or sertie de rubis et de diamants. Elle est en forme de couronne et inspirée par Le Prince, l’ouvrage et traité politique de Nicolas Machiavel, publié au XVIe siècle, qui aurait beaucoup marqué Tupac Shakur. Une inspiration qui se retrouve également à travers son deuxième nom de scène : Makaveli.

 

« Il s’agit d’une bague conçue par Tupac. Il venait de sortir d’une période d’incarcération en 1996 , pendant laquelle il a lu Le Prince, de Machiavel, un livre qui l’a fasciné« ,  explique à l’AFP Cassandra Hatton de la maison de ventes aux enchères américaine.

 

Cette bague est remplie de signification puisqu’elle porte au dos les inscriptions “Pac & Dada 1996”, mots qui marquent les fiançailles du rappeur avec sa conjointe de l’époque Kidada Jones.

 

 

Ce bijou proviendrait de la collection personnelle de Yassmyn Fula, une proche de l’artiste et mère du rappeur Yaki Kadafi. Ce dernier était un ami d’enfance de Tupac. Ensemble, ils ont fondé le groupe de hip-hop Outlawz.

 

Un acheteur secret… mais pas trop

 

Le jour de la vente aux enchères, on ne savait pas encore qui était l’heureux acquéreur de cet objet rare et onéreux. Toutefois, quelques jours après, le vendredi 28 juillet exactement, la nouvelle a été ébruité. Le monde entier a donc appris que l’acheteur anonyme n’était autre que le rappeur canadien Drake.

 

C’est en réalité l’interprète de Hotline Bling qui l’a révélé lui-même, en postant une photo de sa main portant le fameux bijou sur Instagram.

 

 

Outre sa musique, Drake est connu pour dépenser sans compter. Au point d’acheter un Boeing 767 pour son usage personnel, ou de débourser un million de dollars en pariant sur la victoire de l’Argentine durant la coupe du monde.

 

Au total, cette vente aux enchères comprenait des œuvres d’art originales, du matériel de studio historique, des baskets et des affiches. Elle a rapporté 1,8 million de dollars.

 

Il s’agissait de la troisième vente aux enchères de Sotheby’s consacrée au hip-hop et elle marque cette année le 50ème anniversaire de ce genre musical. Un style de musique devenu dominant dans les hit parades américains dès 2017, supplantant le rock.

 

Lire aussi >APRÈS SA PREMIÈRE CAMPAGNE POUR LOUIS VUITTON, PHARRELL WILLIAMS DÉVOILE UNE EXPOSITION ÉPHÉMÈRE À PARIS

Photo à la Une : © Presse

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant