Apple lance son masque de réalité mixte

En lançant à son tour le “Vision Pro”, son premier masque  de réalité « mixte » (virtuelle et augmentée), la firme à la pomme arrive enfin sur ce créneau, jusqu’alors défriché de façon quasi-monopolistique par Meta (ex Facebook, Instagram, Whatsapp…).

 

Il était attendu avec impatience. Le « Vision Pro » a été dévoilé hier lundi lors de la conférence annuelle d’Apple pour les développeurs.

 

 

Selon Tim Cook, le dirigeant d’Apple, ce « nouveau produit révolutionnaire », qui va « mélanger les contenus numériques avec le monde réel va permettre de créer de nouvelles expériences, comme nous n’en avons jamais vues « .

 

Il s’agit en effet de ne pas décevoir les observateurs du secteur et les fans d’Apple avec ce rival du Quest, le casque de réalité virtuelle déjà lancé par Meta mi-2019. Et ce, alors que la firme à la pomme a l’habitude de proposer des innovations très disruptives au grand public, quitte à les proposer à un prix très élevé.

 

Pour le Vision Pro, la stratégie semble un peu différente.

 

Ordinateur à porter

 

Plutôt encombrant, « ce nouveau type d’ordinateur qui augmente la réalité en mélangeant de façon fluide le réel et le numérique »,  comme l’a présenté Tim Cook, vise en effet a priori plutôt « des passionnés et des ingénieurs »  dans un premier temps afin qu’ils « commencent à construire un écosystème d’applications dédiées « .  Ce n’est que dans un second temps qu’Apple devrait développer des  appareils  plus légers, qui pourraient être plus proches de la paire de lunettes que du casque de jeux vidéo, et moins chers pour le grand public. 

 

© Apple

 

En attendant,  la première mouture du Vision Pro prend la forme d’un  ordinateur à porter, ou « informatique dans l’espace » (« spatial computing ») comme le désigne Apple, et a l’allure d’un « masque de ski » dont le poids reste  à préciser…Il est encore doté de fils, contrairement aux récents modèles de Quest (Meta) ou Vive (HTC).

 

Vision Pro ouvrira cependant le chemin d’une expérience forte pour ses utilisateurs : ceux-ci pourront effet se rendre dans des univers parallèles, que cela soit pour se divertir (jeux vidéos, vidéos personnelles…), travailler (visioconférences…) ou se relaxer (méditation au sein de paysages zen)…Et surtout, ils pourront choisir leur degré d’immersion via un bouton permettant d’ ajuster l’écran de la réalité augmentée (surimposition des éléments virtuels sur la réalité) à la réalité virtuelle (immersion complète).

 

Trois modes d’activation

 

Son ergonomie sera facilitée par trois modes d’activation :  la voix,  qui ordonnera à Siri d’ ouvrir et  fermer des applications, ou lancer des contenus ; les mains, pour naviguer dans les applications (comme scroller dans des pages web); et enfin  le regard, “qui suffira à indiquer sur quelle icône cliquer d’un pincement des doigts”.

 

Le Vision Pro est donc encore un pari d’Apple pour son avenir dans la réalité virtuelle et  le metavers alors que ceux-ci sont encore très fortement dominés par Meta. Fin 2021, rappelons-le, Facebook s’était rebaptisé Meta, diminutif du métavers, que Mark Zuckerberg voyait comme la prochaine terre promise après Internet et le Smartphone.

 

Meta, qui a ainsi déjà sorti plusieurs versions de casque de réalité virtuelle sous la marques Quest depuis mai 2019, pèse plus de 80 % du marché fin 2022, selon le cabinet Counterpoint.

 

Prix élevé

 

Et il ne se repose pas sur ses lauriers. Jeudi, Mark Zuckerberg, le célèbre patron de Meta, a ainsi lancé sa toute dernière version, le Quest 3, le  » premier casque grand public avec réalité mixte en couleur haute résolution « . Il sera vendu dès cet automne à partir de 500 dollars aux États-Unis.  Soit une offre bien plus accessible que celle d’Apple. Le Pro Vision, qui n’est pas attendu avant le début de l’année 2024, devrait en effet coûter 3500 dollars (3274 euros !), et sans doute plus de 4000 € sur le Vieux Continent….

 

Pour autant, ce prix élevé du Pro Vision ne sera pas forcément prohibitif selon certains observateurs du marché. Il pourrait malgré tout séduire par son caractère révolutionnaire et s’imposer d’abord dans le secteur de la formation.

 

Après avoir connu un engouement pendant la pandémie et les périodes de confinement, les casques de réalité virtuelle tardent à s’imposer auprès du grand public. Mais la donne pourrait changer : selon Insider Intelligence, aux Etats-Unis, le pays, semble-t-il le plus avancé dans ce domaine,  environ 35 millions de personnes, soit 10% de la population, utilisent désormais un tel casque de VR au moins une fois par mois…L’arrivée d’Apple sur ce terrain, avec son talent bien connu pour faire désirer par le grand public des innovations sophistiquées et coûteuses, pourrait bien changer la donne à l’échelle mondiale…

 

 

Lire aussi > LES AIRPODS MAX D’APPLE VALENT-ILS LEUR PRIX ?

Photo à la Une : © Apple

Sophie Michentef has worked for more than 30 years in the professional press. For fifteen years, she managed the French and international editorial staff of the Journal du Textile. She now puts her press, textile, fashion, and luxury expertise at the service of newspapers, professional organizations, and companies.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant