Emmanuel Oger : Un artiste hors du temps

Qui n’a pas rêvé de changer de vie et de train-train quotidien? Emmanuel Oger, lui, a osé le faire. Il y a 5 ans, il décide de quitter son emploi pour se donner entièrement à sa grande passion : la création artistique.

 

Désormais autodidacte, Emmanuel Oger fut auparavant pendant plus de 20 ans au service des autres dans la communication évènementielle. Ne craignant pas de s’implanter dans un domaine à des millénaires de son emploi, il est motivé par l’expression de son cœur et l’authenticité que ce dernier voit comme la plus courageuse des libertés.

 

Grâce à la richesse de notre artisanat français reconnu dans le monde entier pour son excellence, il décide de s’attaquer au coq, symbole iconique français. « Je cherchais un écrin symbole de la France, le coq est devenu une évidence, en le sublimant »  explique l’artiste.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Oger (@emmanuel.oger)

 

Avec son ambition de produire du Beau et de l’Authentique, c’est ainsi que naît le projet Gallus, qui se veut « incarner l’élégance et un renouveau dans la fierté de notre état d’esprit français » . Grâce à ce dernier, il a pu être le sujet de plusieurs expositions dans toute la France dont notamment une à l’Élysée en septembre dernier à l’occasion des Journées du patrimoine.

 

Coq'Ardes en coffret
Le coffret Coq’Arde limité à 1789 exemplaires et vendu à 1789€, prix et quantité choisis en l’honneur de l’année de la Révolution Française. L’un d’entre eux a notamment été offert au Président de la République Emmanuel Macron. © Emmanuel Oger

 

Il a notamment élu domicile en Lorraine, grande terre porcelainière, entouré de maîtres-artisans pour produire ses œuvres. « J’apprends et m’exerce à leur côté en m’appuyant sur leur expertise et l’amour du travail bien fait » souligne Emmanuel Oger.

 

Ce dernier a donc tout appris sur le tas. Et le résultat est bluffant. Chaque coq se décline comme une toile. Son approche instinctive lui permet d’assouvir ses envies et c’est son cœur qui le guide. Inspiré par l’art abstrait de Piet Mondrian autant que par l’Art Japonais, il navigue dans tous ses univers avec élégance et fierté.

 

Il fait notamment de l’alliance entre la tradition et l’innovation son credo. Il travaille avec une manufacture de Limoges, berceau de la porcelaine, et fait appel à des ateliers à Nancy pour la peinture et le vernis. Des endroits mythiques qui s’inscrivent dans la tradition française.

 

Ses séries : Coq’Art et ses couleurs vives impertinentes de l’univers de la carrosserie ; Coq’As, un super Gallus, héros des temps modernes avec le super pouvoir de l’Art d’Etre Soi ; Coq’Arde, les couleurs du drapeau français et les valeurs qu’il incarne : Liberté, Egalité, Fraternité ; les Gallus d’exception, œuvres uniques fidèles à des symboles français (l’Arlequin, Madame l’Aristocrate) ; les Gallus personnalisés, réalisés à la demande des collectionneurs et particuliers.

 

Vaillant et sensuel
Coq’Art. © Emmanuel Oger

 

Le projet Gallus est un catalyseur d’artistes et d’artisans qui font poursuivre au présent la grandeur du passé de la France. Car rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

 

 

Lire aussi > [LUXUS+ MAGAZINE] PETITE HISTOIRE DU LUXE: RUINART ET LES ARTISTES

 

Photo à la Une : © Emmanuel Oger

Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus Magazin décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant