Vous lisez en ce moment
Hermès conçoit un exemplaire unique de la Bugatti Chiron

Hermès conçoit un exemplaire unique de la Bugatti Chiron

Bugatti présente un nouveau modèle de la « Bugatti Chiron », habillée par la prestigieuse Maison Française, Hermès. Cet exemplaire unique a été réalisé à la demande spéciale d’un collectionneur Bugatti passionné, Manny Khoshbin.

 

Entrepreneur et investisseur immobilier vivant aux États-Unis, Manny Khoshbin arrive à Molsheim avec une vision unique de ce qu’il souhaite. Son rêve : posséder une Bugatti Chiron unique, une véritable incarnation du luxe. De cette rencontre est née « La Chiron habillée par Hermès », cette création alliant le luxe artisanal unique et l’hypersportive des Bugatti.

 

© Bugatti

 

« Je suis un vrai fan de Bugatti. J’aurais voulu appeler mon fils Ettore, mais ma femme n’était pas d’accord. […] Lorsque j’ai vu la Chiron pour la première fois en 2015,  j’ai directement réservé un créneau de construction. Concernant la livraison, je suis l’un des derniers, mais cela est de mon fait », commente Manny Khoshbin. Sa passion pour Bugatti a inspiré d’autres clients dans la voie de la personnalisation automobile.

 

Cette toute dernière collaboration ravive la relation déjà existante, entre les deux Maisons de luxe françaises. En effet, Ettore Bugatti et Émile-Maurice Hermès s’étaient déjà associés dans les années 20. Bugatti commandait des selles et autres harnachements en cuir à Hermès. Le célèbre cuir Hermès était déjà utilisé dans les voitures de course Bugatti. L’alliance entre ces deux marques est devenue une tradition et s’est à nouveau matérialisée en 2008, lorsque Bugatti rendait hommage à cette longue relation avec la « Bugatti Veyron Fbg par Hermès ».

 

Un modèle personnalisé dans les moindres détails

 

Cette création exceptionnelle a été personnalisée à tous les niveaux : « L’extérieur, le design de l’intérieur, les détails uniques : les équipes de conception et de vente de Molsheim et de Paris y ont travaillé avec passion, afin de répondre aux exigences spécifiques du client », déclarait la marque Bugatti.

 

La palette de couleur de ce modèle repose sur une teinte blanc cassée, surnommée « Craie », rendue célèbre par les sacs iconiques « Birkin et Kelly » d’Hermès et autres pièces en cuir de la Maison. Tout l’extérieur de la carrosserie se pare de cette teinte « craie », donnant un résultat monochrome. Un rendu différent des autres Bugatti Chiron, qui jouent habituellement sur un contraste de deux couleurs.

 

© Bugatti

 

Poussant la personnalisation à tous les niveaux, le pare-chocs arrière, les grilles, les garnitures et les jantes en alliage Bugatti Classique sont également de couleur « Craie ».

 

© Bugatti

 

En clin d’œil à la Maison Hermès, la grille de calandre est en forme de fer à cheval et personnalisée avec le monogramme « H ». Manny Khoshbin a choisi l’emblématique motif « Courbette et Cabrioles » d’Hermès, représentant des croquis de chevaux se cabrant. Ce motif orne l’aileron, les panneaux de porte, le tableau de bord et la console centrale.

 

© Bugatti

 

Le matériau utilisé pour l’intérieur de cette hypersportive a été réalisé exclusivement par Hermès. C’est ainsi que l’on retrouve le cuir « Craie » sur les sièges, la console centrale, à la ligne de signature intérieure au panneau de toit arrière, ainsi que les tissus des poignées de porte. Cette teinte « Craie » Hermès s’associe parfaitement au cuir écru développé par Bugatti, présent sur le tableau de bord.

 

© Bugatti

 

Manny Khoshbin désirait l’option « Sky View » :  il s’agit de panneaux de verre fixés au-dessus des sièges conducteur et passager, afin de pouvoir admirer le ciel tout en conduisant un modèle unique en son genre.

 

Pour l’anecdote, Manny Khoshbin déclarait à propos de sa dernière acquisition « elle est tellement belle, que je n’ose pas la conduire ».

Voir aussi

 

Une expérience de commande en immersion

 

En passant par le moment de la réservation d’un créneau de construction jusqu’au moment de la livraison, Manny Khoshbin a été véritablement impliqué dans le processus de réalisation de la Bugatti de ses rêves.

 

 « Cette Chiron spéciale a nécessité deux visites chez Hermès, à Paris, pour discuter du design, de la réalisation de l’intérieur et pour voir l’avancée du travail. L’équipe d’Hermès, les designers de Bugatti et moi-même avons dû échanger des centaines d’e-mails. J’ai pris tout mon temps pour concevoir cette voiture. Je l’ai fait de manière consciente, car je sais qu’un jour je transmettrai cette voiture à mon fils. Elle vivra pendant des générations. », déclarait-il.

 

« Je suis très reconnaissant aux équipes de Bugatti et d’Hermès d’avoir réalisé mon rêve. Ce n’est après tout pas quelque chose qu’ils font tous les jours, mais ils se sont montrés ouverts à l’idée de créer quelque chose de spécial. Je possède à présent trois modèles Bugatti moderns, bientôt quatre. Il y a la ‘Chiron habillé par Hermès’ et deux Veyron, dont une Grand Sport Vitesse « Les Légendes de Bugatti » Rembrandt Bugatti. J’adore les regarder, elles sont magnifiques. » « Nous allons bientôt recevoir une Bugatti Baby II pour mon fils, » « Il est fou de Bugatti, il est tout excité dès qu’il entend ce nom ! La « Chiron habillé par Hermès » est ma préférée, je la conduis presque tous les jours. C’est une vraie voiture de pilote, les sensations sont extraordinaires à chaque fois que je la conduis », poursuit Manny.

 

Le résultat final constitue un rêve devenu réalité pour le passionné.

 

Lire aussi > UN BILLARD EN FIBRE DE CARBONE SIGNÉ BUGATTI

 

Photo à la Une : © Bugatti

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut