Vous lisez en ce moment
La Bentley Batur intègre des pièces en or 18 carats imprimées en 3D

La Bentley Batur intègre des pièces en or 18 carats imprimées en 3D

Ce n’est pas la première fois qu’un constructeur automobile utilise la fabrication additive pour ses véhicules…Mais en or 18 carats, cela devient nettement plus surprenant.

 

 

Bentley Motors intègre de l’or massif imprimé en 3D, dans la Mulliner Batur exclusive. C’est la première fois qu’un tel procédé révolutionnaire est utilisé dans l’industrie automobile. Cette technique de « fabrication additive » (MA) ajoutera jusqu’à 210 grammes d’or jaune 18ct au coupé carrossé.

 

© Bentley

 

Chaque pièce en or imprimée en 3D dans la voiture est conçue à l’aide de la technologie de fusion laser sur lit de poudre. Selon la marque, l’or utilisé est 100% recyclé à partir d’anciens bijoux et broyé en une fine poudre nécessaire à la technique d’impression 3D. Ce procédé reflète l’engagement de Bentley en faveur d’un avenir plus durable. Il s’inscrit dans la stratégie Beyond100 de l’entreprise, qui vise la neutralité carbone de bout en bout d’ici 2030.

 

Chaque pièce en or en 3D du coupé est conçue numériquement à l’aide de modèles CAO. Après impression, chacune des pièces est ensuite finie à la main par des artisans bijoutiers qualifiés, via des techniques traditionnelles, pour obtenir le poli et la qualité attendue par Bentley.

 

© Bentley

 

Cette voiture possède des caractéristiques époustouflantes, telles que l’eLSD, les quatre roues directrices, et même des stabilisateurs actifs de 48 volts qui viennent améliorer ses performances. Ce modèle intègre aussi d’autres pièces réalisés grâce à la fabrication additive, comme le couvercle en titane imprimé en 3D. « La Batur est une voiture importante pour Bentley. Bien plus que l’héritière de la Bacalar, ce modèle montre la direction que nous allons prendre à l’avenir en matière de design, alors que nous développons notre gamme de véhicules électriques. Andi Mindt et son équipe ont réinventé les éléments de design classiques de Bentley avec une approche plus forte et plus audacieuse qui reste à la fois élégante et gracieuse »,  décrit Adrian Hallmark, le président-directeur général de Bentley.

 

© Bentley

 

La Batur à moteur W12 est limitée à 18 exemplaires seulement, tous déjà vendus à des clients Mulliner (service de personnalisation) pour 1,65 million de livres sterling chacune (hors taxes et options). L’or imprimé en 3D, en option, est présent sur le cadran Charisma, qui entoure le bouton marche/arrêt et sert à changer de mode de conduite. Il est également utilisé pour les commandes de ventilation Organ Stop, emblématiques de Bentley, sur le tableau de bord, ainsi que pour un repère inséré en or sur le volant.

Voir aussi

 

Matthias Rabe, membre du conseil d’administration pour la recherche et le développement chez Bentley Motors, déclare : « L’approche de Bentley en matière de fabrication additive est à la pointe de l’industrie, ce qui se manifeste par notre utilisation pionnière d’un métal de luxe dans le processus de conception et de développement de la Batur. L’un de ses principaux avantages est qu’elle est axée sur l’efficacité, réduisant le coût et la complexité d’une myriade de travaux tout en maintenant la valeur d’une ressource rare. »

 

 

Lire aussi> BENTLEY DÉVOILE LA FLYING SPUR HYBRID

 

Photo à la Une : © Bentley

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2022

LUXUS + MAG ALL RIGHTS RESERVED