Vous lisez en ce moment
Le Japon et ses somptueux jardins

Le Japon et ses somptueux jardins

Le Japon est une destination qui en fait rêver plus d’un, et encore plus alors que les Jeux olympiques 2020 de Tokyo battent leur plein. Retour sur les plus beaux jardins du pays du Soleil-Levant.

 

Jardin Ryōan-ji, Kyoto

 

 

Le jardin Ryoan-ji est situé dans le temple zen Ryōan-ji, à Kyoto. Ryōan-ji est un monastère zen situé dans le nord-ouest de la ville, et est l’un des monuments historiques de l’ancienne Kyoto. Rassemblant des chefs d’œuvres de la culture japonaise, le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il n’est composé que de 15 rochers et de gravier et est pensé selon la philosophie Karesansui (Un jardin sec, 枯山水), un type de jardin japonais fait de sable, de rochers, de graviers et de mousse, en général sans la présence d’autres plantes.

 

Les jardins de l’Est du Palais Impérial, Tokyo

 

 

Les jardins de l’Est du Palais Impérial de Tokyo font partie des plus célèbres jardins de l’archipel nippon, et sont habituellement très fréquentés par les touristes. Le site accueillait autrefois le château d’Edo durant la période du règne Edo. La partie la plus attractive du site est le jardin japonais Ninomaru. Initialement conçu par le maître de thé Kobori Enshu, en 1630, le jardin est salué pour ses paysages naturels uniques, notamment durant la période de floraison des cerisiers et la saison des feuilles d’automne Le jardin Ninomaru actuel a été reconstruit en 1968 selon les plans originaux. Les jardins situés à l’ouest sont au sein de la résidence de l’Empereur et ne sont pas ouverts au public.

 

Les jardins du Musée d’Art Adachi

 

 

Le musée d’Art Adachi a été fondé par un homme d’affaires originaire d’Adachi, Adachi Zenko, en 1970. Adachi Zenko y exposa sa collection personnelle d’œuvre d’art, une collection de 1 300 œuvres, exposée par mouvement de rotation et qui est pensée en harmonie avec le rythme et les couleurs des différentes saisons. L’homme d’affaires Adachi Zenko a sélectionné chacune des pierres et des plantes des jardins du Musée d’Art Adachi. Ces jardins sont composés de quatres espaces distincts: le jardin de gravier blanc et de pins, le jardin des mousses, le jardin paysager sec et et le jardin de l’étang. Ils ont été récompensés par le Sukiya Living Magazine: The Journal of Japanese Gardening comme le plus beau jardin japonais existant pour la 18ème année consécutive.

 

Le Jardin Yuushien

 

 

Voir aussi

Le site de Yuushien est le premier site de production de pivoines arbustives au Japon. Son jardin a été imaginé pour être un espace de promenade. Au cœur du jardin, une salle exceptionnelle est installée et permet d’apprécier une floraison des plants de pivoines toute l’année. Au mois de novembre et au début du mois de décembre, le jardin de Yuushien met en place des illuminations uniques pour profiter des couleurs chatoyantes de l’automne.

 

Le Jardin Kenroku-en, Ishikawa

 

 

Le Jardin Kenroku-en de Ishikawa est l’un des trois jardins les plus célèbres du Japon. Avec sa vaste superficie de 10,074 ha, le jardin abrite 8 200 arbres et arbustes représentant 160 espèces ou variétés de plantes. Le Jardin Kenroku-en possède six atouts essentiels qui permettent de créer un jardin paysager parfait: un cours d’eau, un panorama unique, une ancienneté, l’isolement au reste du monde, l’espace et un caractère artificiel.

 

Lire aussi > L’ÉVOLUTION DES MÉDAILLES DES JEUX OLYMPIQUES

 

Photo à la Une : © Presse

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut