Les plus belles bûches à déguster pour les fêtes

Chaque année, les chefs regorgent d’inventivité pour imaginer des bûches d’exception pour les fêtes. Voici un florilège des plus belles d’entre elles à commander et mettre sur la table du Réveillon.

 

Chalet au Plaza Athenée

 

Imaginée par les chefs Angelo Musa, Elisabeth Hot et Jean Imbert, « Le chalet du Plaza »  abrite, sous son léger manteau de neige, un entremets pensé dans la plus pure tradition des fêtes. L’esprit Haute Couture de l’hôtel s’exprime dans la sophistication des associations, avec des parfums d’épices et d’oranges confites. Pour 6 convives – 125 euros.

 

© Plaza Athenée

Boules de Noël par Philippe Conticini

 

Le Chef Philippe Conticini et ses équipes proposent leur hommage pour cette fin d’année, via la « Bûche Boules de Noël ». Au programme : un biscuit moelleux noisette, un croustillant noisette hachées et praliné 69% fleur de sel, ainsi qu’un insert coulant praliné 69% et une mousse noisette. Pour 3/4 personnes -35 euros.

 

© Philippe Conticini

Renards gourmands chez Yann Couvreur

 

Toujours sur le thème de son animal fétiche, Yann Couvreur dévoile une bûche de renards lovés, composée d’un biscuit et d’une mousse au chocolat, d’un streusel au chocolat et d’un crémeux caramel à la vanille de Madagascar. Pour 5 convives – 49 euros.

 

© Yann Couvreur

Tout Paris chez Pierre Hermé

 

La bûche « Le Tout Paris » se veut une ode à l’architecture parisienne. Pour évoquer ce goût de Paris, Pierre Hermé a imaginé un biscuit pain d’épices, un autre biscuit viennois aux épices, au cœur d’une bûche au chocolat accompagnée d’une crème onctueuse au caramel à la fleur de sel. Le tout est posé sur une interprétation féérique du Pont des Arts réalisé en chocolat noir garni d’un praliné au riz soufflé. Pour 10/12 personnes – 250 euros.

 

© Pierre Hermé

Des étoiles chez Dior par Jean-Imbert

 

En exclusivité pour le 30 Montaigne, Jean Imbert a conçu une bûche pour la Maison Dior. Elle est recouverte d’un chocolat blanc gravé du même motif que la toile de l’artiste Pietro Ruffo qui orne les cabas Dior. On y trouve des saveurs de vanille, de praliné ainsi que des notes de fruit de la passion et de mangue pour réveiller nos papilles à tour de rôle.

 

© Dior / Matteo Carassale

 

 

Lire aussi> REPAS DE FÊTES : DEMANDEZ L’ADDITION !

 

Photo à la Une : © Pierre Hermé

Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Tags

Luxus Magazine recommande

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant