Met Gala 2023 : les looks les plus fantastiques

Le Met Gala réunit chaque année tout ce que la mode et le show business comptent de stars du moment. L’édition 2023 s’est déroulée hier au sein du Metropolitan Museum of Art de New York et a rendu hommage au Kaiser, Karl Lagerfeld. Co-organisé par Penélope Cruz, Michaela Coel, Roger Federer, Dua Lipa et bien entendu, Anna Wintour, cette nouvelle grande messe y a mêlé nostalgie et originalité.

 

Le but au Met Gala ? Passer le moins inaperçu possible. Ici, les stars n’ont qu’une seule obsession : marquer les esprits et les cœurs. Chaque édition a son thème, et chaque thème a ses gagnants, ou plutôt ses favoris.

 

Certains misent sur la surprise, d’autres sur la beauté, quand certains préfèrent la simplicité. Luxus Plus a décortiqué pour vous les looks les plus audacieux et les plus marquants de cette nouvelle édition. Celle-ci a mis à l’honneur l’un des créateurs les plus connus et les plus talentueux, toutes époques confondues : Karl Lagerfeld. Une entrée en matière, en prévision de la future exposition du Met consacrée au Kaiser, qui ouvrira le 5 mai prochain : Karl Lagerfeld, A line of Beauty.

 

Couturier, styliste, designer, dessinateur, photographe, éditeur, réalisateur et génie du marketing (avec sa « marionnette » baroque et rock) , Karl Lagerfeld est un polymathe accompli. Disparu en février 2019, l’homme au catogan poudré, à la silhouette longiligne monochrome et aux verres fumés a réussi en 1983 à réveiller la « belle endormie » qu’était la Maison de haute couture Chanel, assurant sa direction artistique 36 ans durant. Osant le mélange des genres avec la première collection capsule pour le géant de la fast fashion H&M dès 2004, suivie de multiples collaborations et side projects en plus de sa marque personnelle éponyme et de la direction artistique du spécialiste de la fourrure Fendi (LVMH) – Karl a clairement de quoi inspirer nos invités.

 

Jared Leto et son coup de “griffe”

 

Non, ce n’est pas une mascotte égarée, mais bien l’acteur et ancienne muse d’Alessandro Michele – précédent directeur artistique de Gucci – Jared Leto – qui a frôlé les marches du Met, habillé en Choupette géante. Choupette, c’est la star instagrammable de Karl mais aussi sa confidente, son héritière… Bref, son chat adoré.

 

 

Un bel hommage inventif que l’acteur, aux yeux bleu océan, a rendu à l’animal fétiche du designer. Après une arrivée fracassante, il a enlèvé sa tête et dévoile un maquillage charbonneux et punk, avec ses longs cheveux colorés. Bien entendu, il cachait sous sa fourrure un deuxième look. Tout de noir vêtu – hommage à la créatrice de la petite robe noire, Gabrielle Chanel – il portait une cape accompagnée d’un costume et d’un joli col en diamant. Autre petit clin d’œil au créateur, il a pensé aux mitaines en cuir, pièce fétiche du défunt Karl Lagerfeld.

Doja cat, aussi féline que fashion

 

Jared Leto n’a pas été le seul à rendre hommage à Choupette. La chanteuse pop Doja Cat a fait ressortir son côté féline avec une tenue mi chat- mi femme, qui visiblement, a mis tout le monde d’accord. Pour cette transformation « chat-oyante », confondante de réalisme, l’artiste s’est même fait poser des prothèses. Sa robe pailletée aux oreilles de félin était composée de 350 000 perles argentées et blanches. Selon Vogue, cette tenue a nécessité plus de 5 000 heures de travail. Et pour parfaire son look jusqu’aux bouts des griffes, comme ses ongles pointus, elle a répondu au micro des journalistes et personnalités par des miaulements toute la soirée.

 

Lil Nas X et son monde enchanté

 

Le chanteur de hip-hop, connu pour ses looks extravagants et provocateurs sur chaque tapis rouge, a encore frappé. Lui aussi a décidé de rendre un hommage, quelque peu original à la chatte du créateur, en se recouvrant le corps entier de milliers de pierres nacrées, arborant un masque perlé jusqu’au bout des moustaches. Comme Doja Cat pour le défilé Schiaparelli, il s’est couvert le corps de cristaux argentés. Cette transformation flamboyante est l’œuvre de la star des make-up artist, Pat McGrath. Il leur aura fallu une semaine pour mettre au point ce concept, dont les cristaux viennent d’Autriche. Pour la transformation, Lil Nas a dû être patient, dans la mesure où la métamorphose a nécessité plus de 9 heures de travail.

 

Florence Pugh, remplie de plumes, mais sans cheveux

 

L’actrice britannique et nouveau visage de Valentino a également fait sensation sur le tapis rouge du Met, en dévoilant pour la première fois son crâne rasé. Mais depuis Nathalie Portman dans le film V pour Vendetta,  l’absence de cuir capillaire ne veut pas dire troquer sa féminité ou son glamour, et Florence Pugh l’a une nouvelle fois prouvé. Vêtue d’une robe noire et blanche Valentino à la traîne XXL, elle a laissé entrevoir son ventre et son dos nu avec un double décolleté. Une couronne de plumes vertigineuse accompagnait son look et sa nouvelle coiffure, qui lui allait à ravir.

 

Rihanna et sa robe de mariée florale

 

Entre hommage, baby bump et spectaculaire, l’interprète du titre Diamond qui avait enflammé avec maestria le dernier Super Bowl, faisait une nouvelle fois partie des grandes favorites du Met gala. Elle est arrivée au bras de son partenaire, le rappeur Asap Rocky,  enveloppée d’un épais manteau enveloppant à capuche, sur lequel  étaient brodées des fleurs, de type camelias, chère à la Maison Chanel. Telle une jolie meringue, Rihanna a laissé tomber une partie de celui-ci durant la montée des marches pour dévoiler le reste de la tenue : une impressionnante robe de mariée à la traîne gigantesque, qu’elle affectionne particulièrement. C’est un peu sa marque de fabrique lors des Met, comme la robe jaune qu’elle portait durant l’édition 2015. Son look n’est sûrement pas anodin. Comme à chaque fin de défilé Chanel, Karl Lagerfeld présentait une robe de mariée comme dernier look. Un clin d’œil au couturier à lunettes, aussi touchant que magnifique.

 

 

 

Il ne s’agit ici que de cinq des looks les plus remarquables de la soirée. Mais bien évidemment, les centaines d’autres étaient tout aussi somptueux. Comme ceux des hôtes de la soirée, Dua Lipa et Penelope Cruz, toutes deux habillées en Chanel, qui ont rendu un bel hommage au créateur, tant par les vêtements que par leur discours. À peine ce nouveau Met Gala terminé, on a déjà hâte de découvrir le suivant. Alors, à l’année prochaine !!!

 

Lire aussi > MET GALA 2023 : TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’ÉDITION QUI RENDRA HOMMAGE À KARL LAGERFELD

Photo à la Une : © Presse

Apolline Prulhiere est une jeune journaliste en herbe. Elle se passionne notamment pour la mode et la culture, et s'est récemment découvert un intérêt certain pour l'automobile. Sa plume enjouée se caractérise d'une grande richesse lexique, d'un ton direct et spontané. Son glossaire précis élimine l'incertitude.

Tags

Luxus Magazine recommends

Luxus Magazine N°8

Disponible dès maintenant