Vous lisez en ce moment
Mouna Rebeiz s’engage pour le Liban auprès de l’association Artistes à la Une Toget’HER

Mouna Rebeiz s’engage pour le Liban auprès de l’association Artistes à la Une Toget’HER

L’association Artistes à la Une collabore cette année avec Madame Figaro pour la troisième édition de son exposition caritative “Artistes à la Une Toget’HER 2020” qui se déroulera du 6 novembre au 13 décembre 2020 à La Monnaie de Paris.

 

Créée par David-Hervé Boutin, l’association invite cette année 26 artistes contemporains du monde entier à venir présenter et offrir leurs œuvres caritatives durant l’événement.

 

A l’occasion des 40 ans de Madame Figaro, Toget’HER propose à toutes ces femmes d’imaginer la première de couverture du magazine au travers de leur peinture en représentant une femme inspirante et engagée.

 

Mouna Rebeiz est une artiste peintre libanaise et a décidé cette année de s’engager auprès du Liban. Spécialisée dans la peinture abstraite, elle a suivi pendant près de dix ans les enseignement de l’artiste Alix De La Source, spécialisée dans les œuvres d’art du XVII et XVIIIème siècles où elle y étudie les techniques de grands maîtres peintres.

 

Mouna Rebeiz s’engage donc pour la cause Safe World Peace venant en aide aux victimes de l’explosion de Beyrouth du 4 octobre 2020. Son objectif à travers son oeuvre est de parvenir à retranscrire la mélodie d’une chanteuse libanaise qu’elle supporte durant cette exposition sur sa toile : “Lorsque les mots n’ont plus rien à dire, c’est à l’art de prendre la relève. »

 

Mouna Rebeiz a choisi de représenter la chanteuse de renom Fairuz et explique pourquoi : “J’ai littéralement senti passer le souffle de l’explosion au travers de moi comme au travers de la ville de Beyrouth où je suis née. Jusque-là, le seul souffle capable de rassembler tous les libanais était celui de Fairuz. L’émotion, le saisissement, la stupeur, les sentiments nés de sa voix n’avaient jamais été égalés en intensité jusqu’au 4 Août 2020, quand l’explosion détruit la ville de Beyrouth.

 

Si Mouna Rebeiz a choisi de s’engager pour les victimes du Liban, d’autres causes seront aussi soutenues durant cette exposition caritative telles que l’Institut national des jeunes aveugles (INJA), La Voix de l’Enfant, la Fondation GoodPlanet ou encore la Croix-Rouge monégasque.

 

Voir aussi

Les œuvres des artistes seront signées et numérotées puis présentées sous forme d’estampe de haute qualité, au format 70 x 50 cm, en édition limitée de 20 à 100 exemplaires uniquement. Ces estampes, éditées par Yoyo Maeght, seront mises en vente directement sur place à la Monnaie de Paris ainsi que sur le site de l’exposition. La maison de ventes aux enchères d’oeuvres d’art Artcurial, partenaire de l’événement, mettra également en vente les oeuvres de l’exposition sur son site internet du 5 au 11 novembre.

 

 

Lire aussi > « LE MONOLITHE », L’EXPOSITION MONUMENTALE DE L’ARTISTE INTERNATIONALE DOROTA BEDNAREK À VOIR DURANT LES PLACES D’OR

 

 

Photo à la Une : © Mouna Rebeiz

Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut